mis à jour le

Libye: 18 morts dans des combats

Huit soldats des forces loyalistes et au moins 10 jihadistes ont été tués dimanche dans des combats à Syrte, bastion du groupe Etat islamique (EI) que tente de reprendre depuis cinq mois le gouvernement libyen d'union nationale.

"Nos forces progressent" dans le quartier où se sont retranchés les derniers combattants de l'EI, et ont combattu un groupe "qui tentait de fuir" la ville, ont indiqué les forces progouvernementales dans un communiqué.

"Au moins dix cadavres" de jihadistes ont été trouvés, ont-elles ajouté.

Dans les rangs des forces du gouvernement d'union nationale (GNA), huit soldats ont trouvé la mort, selon la page Facebook de l'hôpital de campagne installé par ces forces à Syrte. 

Vingt-quatre combattants pro-GNA, blessés dans les affrontements dimanche, ont été admis à l'hôpital de Misrata, une ville située à mi-chemin entre Syrte et Tripoli où se trouve le commandement de ces forces. 

Lancée le 12 mai, l'opération de reconquête de Syrte progresse par à-coups, l'armée lançant régulièrement de nouvelles offensives entrecoupées de périodes de calme.

Samedi, les avions militaires des forces du GNA ont effectué "six sorties" pour préparer le terrain "à l'avancée des troupes" vers le réduit jihadiste situé dans l'est de la ville. Ces dernières sont également soutenues par des frappes américaines, dont le nombre s'élèvent à 177 depuis le 1er août, selon le centre de commandement pour l'Afrique (Africom). 

Les forces pro-GNA ont reconquis la majeure partie de la ville située à 450 km à l'est de Tripoli, mais les combats ont fait plus de 450 morts et quelque 2.500 blessés au sein de ces forces. Le bilan des morts dans les rangs des combattants de l'EI reste inconnu.

Une défaite de l'EI à Syrte serait un coup dur pour le groupe sunnite ultraradical qui a connu des échecs militaires en Irak et en Syrie ces derniers mois. 

AFP

Ses derniers articles: Jeux de la Francophonie: Ta-Lou et les Ivoiriens mettent le feu au stade d'Abidjan  RDC: deux journalistes de l'AFP interpellés par des militaires  Les forces égyptiennes tuent plus de 40 extrémistes dans le Sinaï 

combats

AFP

Soudan du Sud: confusion dans un hôpital de campagne après des combats

Soudan du Sud: confusion dans un hôpital de campagne après des combats

AFP

Est de la RDC: l'ONU dénombre 80.000 déplacés en six jours de combats

Est de la RDC: l'ONU dénombre 80.000 déplacés en six jours de combats

AFP

Libye: 4 morts dans des combats

Libye: 4 morts dans des combats

loyalistes

AFP

Libye: 34 morts parmi les loyalistes dans les combats contre l'EI

Libye: 34 morts parmi les loyalistes dans les combats contre l'EI

AFP

Libye: trois soldats loyalistes tués dans une attaque de l'EI près de Benghazi

Libye: trois soldats loyalistes tués dans une attaque de l'EI près de Benghazi

AFP

Libye: trois soldats loyalistes tués dans une attaque de l'EI près de Benghazi

Libye: trois soldats loyalistes tués dans une attaque de l'EI près de Benghazi

morts

AFP

Nigeria: trois morts dans un attentat suicide dans un camp de déplacés

Nigeria: trois morts dans un attentat suicide dans un camp de déplacés

AFP

Nigeria: l'armée blâme une erreur de "marquage" après un bombardement ayant fait 112 morts

Nigeria: l'armée blâme une erreur de "marquage" après un bombardement ayant fait 112 morts

AFP

Le nombre de morts du sida divisé par deux dans le monde depuis 2005

Le nombre de morts du sida divisé par deux dans le monde depuis 2005