mis à jour le

Libye: réunion la semaine prochaine

Le chef de la diplomatie française, Jean-Marc Ayrault, a annoncé mercredi en Conseil des ministres une réunion sur la Libye la semaine prochaine à Paris avec plusieurs représentants de pays de la région parmi lesquels l'Egypte, a indiqué le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll.

"Jean-Marc Ayrault a indiqué qu'il réunirait un certain nombre de pays la semaine prochaine - l'Egypte, le Qatar, les Emirats arabes unis, la Turquie - pour voir comment on fait avancer l'unité nécessaire en Libye, qui reste l'objectif majeure de la diplomatie française", a indiqué M. Le Foll. Cette annonce intervient au lendemain d'une rencontre entre le Premier ministre libyen Fayez al-Sarraj et le président François Hollande à l'Elysée.

AFP

Ses derniers articles: Député assassiné au Maroc: "sexe, argent et désir de vengeance", selon le procureur  Libye: 60 migrants bangladeshis interceptés en mer  Mali: ex-rebelles et opposants boycottent la conférence pour la réconciliation 

Paris

AFP

Le salon Livre Paris

Le salon Livre Paris

AFP

Vidéo de massacre: Paris demande

Vidéo de massacre: Paris demande

AFP

"Biens mal acquis": Teodorin Obiang jugé

"Biens mal acquis": Teodorin Obiang jugé

pays

AFP

Centrafrique: la télé publique, emblème des immenses besoins du pays

Centrafrique: la télé publique, emblème des immenses besoins du pays

AFP

Nigeria et Boko Haram: 14 pays promettent leur aide, pas les Etats-unis

Nigeria et Boko Haram: 14 pays promettent leur aide, pas les Etats-unis

AFP

Nigeria: deux Allemands kidnappés dans le nord du pays

Nigeria: deux Allemands kidnappés dans le nord du pays

région

AFP

Tunisie: deux jihadistes présumés tués dans la région de Kasserine

Tunisie: deux jihadistes présumés tués dans la région de Kasserine

AFP

Région du lac Tchad: "la plus grande crise du continent africain"

Région du lac Tchad: "la plus grande crise du continent africain"

AFP

RDC: le HCR transfère 30.000 réfugiés sud-soudanais dans une région du nord-est

RDC: le HCR transfère 30.000 réfugiés sud-soudanais dans une région du nord-est