mis à jour le

CPI: le Congolais Bemba fait appel de sa condamnation pour crimes de guerre

L'ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, condamné en juin à 18 ans de prison par la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité, a officiellement interjeté appel, dénonçant les "défauts" de son procès.

La semaine dernière, "M. Bemba a interjeté appel de sa condamnation", a annoncé mercredi dans un communiqué l'équipe de défense du chef de guerre jugé responsable de la vague de meurtres et de viols commis par sa milice, le Mouvement de libération du Congo (MLC), en Centrafrique entre octobre 2002 et mars 2003.

AFP

Ses derniers articles: Kenya: le président Kenyatta accuse la Cour suprême d'un "coup d'Etat"  Nkosazana Dlamini Zuma, l'énigmatique ex-épouse du président  Tchad: une épidémie de choléra fait plus de 50 morts 

appel

AFP

Appel de militants des droits humains

Appel de militants des droits humains

AFP

Nord-est du Nigeria: appel de fonds de l'ONU contre le choléra

Nord-est du Nigeria: appel de fonds de l'ONU contre le choléra

AFP

Maroc: RSF "profondément inquiet" après la condamnation d'un journaliste en appel

Maroc: RSF "profondément inquiet" après la condamnation d'un journaliste en appel

condamnation

AFP

L'Egypte confirme une condamnation

L'Egypte confirme une condamnation

AFP

La RDC "rejette" les appels de l'Occident après la condamnation de six militants

La RDC "rejette" les appels de l'Occident après la condamnation de six militants

AFP

Libération sous caution de Pistorius après sa condamnation pour meurtre

Libération sous caution de Pistorius après sa condamnation pour meurtre

congolais

AFP

Un concert d'un Congolais

Un concert d'un Congolais

AFP

Est de la RDC: 2 soldats congolais et 6 miliciens tués dans des combats

Est de la RDC: 2 soldats congolais et 6 miliciens tués dans des combats

AFP

Centrafrique: les Casques bleus congolais accusés d'abus sexuels vont quitter le pays

Centrafrique: les Casques bleus congolais accusés d'abus sexuels vont quitter le pays