mis à jour le

Un snipper des troupes libyennes anti-daech est posté dans un immeuble de la ville de Syrte. Fabio Bucciarelli / AFP
Un snipper des troupes libyennes anti-daech est posté dans un immeuble de la ville de Syrte. Fabio Bucciarelli / AFP

En Libye, les djihadistes de l'EI offrent des ceintures explosives à leurs futures femmes

Les derniers combattants du groupe terroriste en Libye sont assiégés dans la ville de Syrte depuis le mois de juin.

À mesure que les combattants de l'Etat islamique perdent du terrain face à une coalition de milices libyennes soutenues par les Nations unies dans les rues de Syrte, dernier bastion djihadiste en Libye, on en sait un peu plus sur à quoi ressemblait la vie sous l'égide du groupe terroriste. L'agence Associated press révèle ainsi que des documents retrouvés par les troupes libyennes indiquent les dots versées par des djihadistes à leurs futures femmes. Surprise, parmi ces dots, on retrouve des ceintures explosives ou des kalachnikovs...

«La cellule média de l'opération Al-Bonian al-Marsous a reçu de nouveaux documents appartenant à Daech à Syrte, les documents sont des contrats de mariage», peut-on notamment lire sur la page Facebook d'un groupe anti-Etat islamique. L'agence Associated Press a pu certifier l'identification de ce groupe. 

Les noms des épouses et des prétendants suggèrent que beaucoup étaient originaires d'Afrique de l'Ouest, comme le Mali, le Nigeria ou le Sénégal. 

Le site Quartz ajoute du croustillant en rapportant qu'un Tunisien, Abu Mansour, qui devait se marier avec une Nigériane avait promis une compensation «sous la forme d'une ceinture d'explosif». Fatima une autre épouse nigériane s'est, elle, vu promettre un pistolet après le divorce avec son ancien mari. 

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: En Gambie, une dictature vieille de 22 ans s'achève dans les urnes  Une télé marocaine maquille des femmes victimes de violences conjugales  Surprise, les mosquées marocaines s'engagent contre le changement climatique 

Etat islamique

Djihadisme

Le Maroc confronté au retour de centaines de djihadistes sur son sol

Le Maroc confronté au retour de centaines de djihadistes sur son sol

Djihadisme

Mauvaise nouvelle, l'Etat islamique s'implante maintenant en Somalie

Mauvaise nouvelle, l'Etat islamique s'implante maintenant en Somalie

Censure

Comment Facebook relaye la «guerre oubliée» en Egypte

Comment Facebook relaye la «guerre oubliée» en Egypte