mis à jour le

Bongo: "pas de raison" que la CAN-2017 ne se tienne pas au Gabon

Le président du Gabon, Ali Bongo Ondimba, a assuré que son pays était prêt à accueillir comme prévu la Coupe d'Afrique des Nations de football du 14 janvier au 5 février 2017, dans des propos rapportés lundi par le quotidien l'Union.

"A l'heure où nous parlons, il n'y a pas de raisons pour que cette coupe ne se tienne pas chez nous. Les stades seront prêts et nous aurons de beaux matches", a déclaré M. Bongo lors d'un entretien samedi soir à la chaîne publique Gabon Télévision, reproduit in extenso par le quotidien.

M. Bongo s'exprimait alors que la Cour constitutionnelle venait de valider sa réélection en rejetant la requête de son rival Jean Ping après un mois de crise post-électorale très tendue.

Un pic de violence avait été atteint le 31 août après la première proclamation de la victoire d'Ali Bongo par la commission électorale, avec des émeutes, des morts et des arrestations par centaines.

Le tirage au sort de la CAN-2017 est prévu à Libreville le 19 octobre prochain.

Les 16 équipes qualifiées disputeront les rencontres de poule dans quatre villes: Libreville, Franceville (sud-est), Port-Gentil (ouest) et Oyem (nord) près du Cameroun.

AFP

Ses derniers articles: Bousculade meurtrière au Maroc: les familles enterrent les victimes  Guinée: un mort lors de manifestations d'élèves contre la situation dans l'éducation  Niger: saisie de 13 tonnes de médicaments contrefaits en provenance d'Inde 

Gabon

AFP

Fitch abaisse la note du Gabon plus bas dans la catégorie spéculative

Fitch abaisse la note du Gabon plus bas dans la catégorie spéculative

AFP

Mondial-2018: le Gabon sanctionné pour avoir aligné deux joueurs suspendus

Mondial-2018: le Gabon sanctionné pour avoir aligné deux joueurs suspendus

AFP

Le Gabon dénonce un "acharnement" après la résolution du Parlement européen

Le Gabon dénonce un "acharnement" après la résolution du Parlement européen