mis à jour le

Gabon: le président Bongo, réélu, appelle

Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a appelé samedi à "un dialogue politique" avec l'opposition, peu après la validation de sa réélection par la Cour constitutionnelle.

"J'appelle tous les responsables politiques, y compris les candidats malheureux à l'élection du 27 août, à un dialogue politique", a-t-il dit dans une allocution télévisée. L'annonce de sa réélection avait déclenché fin août une violente crise dans le pays, avec des émeutes meurtrières et des pillages.

"Lorsqu'au sortir d'une élection des familles pleurent des morts, c'est une trahison de la démocratie", a souligné le chef de l'Etat, affirmant "plus jamais ça".

La Cour constitutionnelle a validé dans la nuit de vendredi à samedi la réélection de M. Bongo Ondimba en rejetant l'essentiel du recours de son rival, l'opposant Jean Ping. 

AFP

Ses derniers articles: Accord Canal+ et CAF pour la diffusion de la CAN en Afrique francophone  Tchad: onze opposants libérés, des femmes interdites de rassemblement  Egypte: "une stratégie de trois ans" pour relancer l'économie 

président

AFP

Angola: le président dos Santos ne se présentera pas

Angola: le président dos Santos ne se présentera pas

AFP

Angola: Dos Santos, président énigmatique et tout-puissant

Angola: Dos Santos, président énigmatique et tout-puissant

AFP

Gambie: Yahya Jammeh, imprévisible président

Gambie: Yahya Jammeh, imprévisible président