mis à jour le

L'équipe olympique du Kenya, à Nairobi le 22 juillet 2016. TONY KARUMBA / AFP
L'équipe olympique du Kenya, à Nairobi le 22 juillet 2016. TONY KARUMBA / AFP

Le Kenya retarde le départ de ses athlètes à Rio pour avoir des vols moins chers

C'est le marathonien Wesley Korir qui le raconte sur son compte Twitter.

Les athlètes nigérians ont failli être privés de Jeux olympiques. La faute à la Fédération d’athlétisme du Nigeria qui avait envoyé un message aux sportifs le 22 juillet, leur expliquant qu’ils devaient trouver «des fonds par eux-mêmes» pour se rendre à Rio. Une demande qui était évidemment très mal passée auprès des athlètes. Sous la pression, leurs dirigeants avaient finalement payé les billets, comme nous l'avions raconté ici

À lire aussi: Feyisa Lilesa, probable réfugié politique du sport

La même mésaventure est tombée sur la tête de la délégation kényane, mais dans l'autre sens. Le marathonien Wesley Korir a posté le 25 août une photo d'une favela sur son compte Twitter avec ce commentaire: «Incroyable, c'est ici que le reste de l'équipe du Kenya passera la nuit ce soir alors que le village olympique est désormais fermé!»

Finalement, les athlètes kényans ont quitté Rio vendredi 26 août. Wesley Korir a posté cette photo. «Je ne me suis jamais senti aussi heureux de quitter un endroit, après une nuit plein de drames et de coups de feu. Je suis impatient de voir ma famille.»

Les JO se sont terminés dimanche 21 août, mais les dirigeants kényans ayant retardé le départ de la sélection pour attendre des «vols moins chers» depuis la fin des Jeux. Le Kenya a réussi de magnifiques JO en décrochant 13 médailles, mais le comité olympique national est suspecté de nombreuses irrégularités. 

Le ministre kényan des Sports Hassan Wario, sous pression à la suite d'une série de scandales et faux-pas de responsables kényans aux jeux de Rio, a annoncé jeudi 25 août la dissolution du Comité national olympique, qui a aussitôt rétorqué que le gouvernement n'en a pas le pouvoir. Le gouvernement kényan a notamment ordonné le 18 août l'ouverture d'une enquête, notamment sur le vol présumé de certaines tenues sportives officielles et la présence dans la délégation d'officiels aux fonctions obscures, vraisemblablement désireux de passer quelques jours tous frais payés du côté de Copacabana.

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Il est de plus en plus facile de voyager sans visa en Afrique  Au Kenya, des élèves bloquent les rues avec leurs bureaux et leurs chaises  Ebola est réapparu au Congo où le virus a causé la mort d'au moins une personne 

JO 2016

JO 2016

Derrière les records de Rudisha et Van Niekerk, la méthode douce des grands-parents

Derrière les records de Rudisha et Van Niekerk, la méthode douce des grands-parents

JO 2016

Simone Manuel, la nageuse qui ouvre les piscines aux noirs aux États-Unis

Simone Manuel, la nageuse qui ouvre les piscines aux noirs aux États-Unis

JO 2016

Comment le Nigeria se fait dépouiller de ses athlètes aux JO

Comment le Nigeria se fait dépouiller de ses athlètes aux JO