mis à jour le

Somalie: sept morts après une attaque de shebab

Un commando d'insurgés islamistes shebab a investi jeudi soir un restaurant situé sur une plage de Mogadiscio tuant sept personnes, sept mois après une attaque similaire menée dans un établissement voisin.

Comme à leur habitude, les shebab ont revendiqué l'attentat de jeudi, sur le site internet de leur station Radio Andalus, alors que l'attaque venait à peine de débuter.

Dans un premier temps, un kamikaze a fait exploser une voiture piégée aux abords de l'établissement, juste avant qu'un commando d'au moins deux hommes lourdement armés ne pénètre dans le restaurant.

Très rapidement, une fusillade nourrie a éclaté entre les assaillants retranchés dans le restaurant et les forces de sécurité, qui ont dû opérer avec prudence, les shebab lançant des grenades dans leur direction.

"Neuf personnes ont été tuées dans l'attaque, dont deux assaillants shebab", a déclaré vendredi à l'AFP le porte-parole de la ville de Mogadiscio, Abdifatah Halane. 

Un responsable policier de la ville cité par l'agence de presse nationale somalienne (Sonna) a confirmé ce bilan, précisant que cinq civils et deux membres des forces de sécurité avaient péri dans l'attaque.

"Tous les assaillants ont été abattus et le restaurant est à présent sous le contrôle total des soldats du gouvernement", a assuré le colonel Bishaar, commandant de police pour la région administrative de Banadir, qui englobe Mogadiscio.

"L'attaque terroriste a fait neuf morts, dont cinq civils, deux membres des forces de sécurité et les deux autres appartiennent à la milice (les shebab, ndlr) qui a mené l'attaque", a-t-il ajouté, selon des propos rapportés par la Somali National News Agency (Sonna). 

Deux autres personnes ont été blessées, a-t-il précisé, et un troisième membre du commando, soupçonné d'être le kamikaze qui a fait exploser une voiture piégée au début de l'attaque, a été capturé blessé par les autorités somaliennes. Jeudi soir, les autorités avaient présenté le suspect à la presse, le visage bandé, allongé sur un lit d'hôpital.

- la plage du Lido, déjà visée -

Cette attaque a une nouvelle fois visé un restaurant populaire du front de mer de Mogadiscio, le Banadir Beach Restaurant, habituellement fréquenté par de jeunes couples et des officiels somaliens.

Fin janvier, les insurgés avaient déjà attaqué un restaurant de la plage du Lido, non loin de l'établissement visé jeudi soir, faisant une vingtaine de morts.

Les shebab, qui ont juré la perte du gouvernement appuyé par les 22.000 hommes de la force de l'Union africaine (Amisom) dans ce pays de la Corne de l'Afrique, ont perpétré ces derniers mois de nombreuses attaques suivant un mode opératoire désormais éprouvé - voiture piégée suivie d'une attaque par un commando lourdement armé -, visant plusieurs des hôtels et restaurants les plus en vue de la capitale somalienne.

Confrontés à la puissance de feu supérieure de l'Amisom, déployée en 2007 en Somalie, les shebab ont été chassés de Mogadiscio en août 2011.

Ils ont ensuite perdu l'essentiel de leurs bastions, refusant le plus souvent le combat conventionnel au profit d'opérations de guérilla et d'attentats suicide.

Mais ils contrôlent toujours de vastes zones rurales d'où ils mènent des opérations de guérilla et des attentats suicide, notamment à Mogadiscio, contre les symboles du fragile gouvernement somalien ou contre l'Amisom.

La Somalie doit organiser dans les semaines à venir des élections au suffrage indirect qui aboutiront à l'élection du président le 30 octobre.

Les shebab, qui ont démontré une nouvelle fois jeudi leur capacité de nuisance, font peser une menace sécuritaire certaine sur ce processus électoral.

AFP

Ses derniers articles: CAN: le Ghana sur la route des quarts, l'Egypte au rebond  Migrations: l'UE envisage une "ligne de protection" dans les eaux libyennes  Des chefs d'Etat africains contraints de céder le pouvoir 

attaque

AFP

Egypte: huit policiers tués dans une attaque au camion piégé

Egypte: huit policiers tués dans une attaque au camion piégé

AFP

Burkina: onze militaires tués dans une attaque jihadiste dans le nord

Burkina: onze militaires tués dans une attaque jihadiste dans le nord

AFP

Egypte: six morts dans une attaque contre la police au Caire

Egypte: six morts dans une attaque contre la police au Caire

Mogadiscio

AFP

Somalie: au moins six tués dans un attentat

Somalie: au moins six tués dans un attentat

AFP

Somalie: 16 morts dans l'explosion d'un véhicule

Somalie: 16 morts dans l'explosion d'un véhicule

AFP

Somalie: au moins 8 tués par une voiture piégée

Somalie: au moins 8 tués par une voiture piégée

morts

AFP

Mali: 60 morts dans un attentat contre les groupes signataires de la paix

Mali: 60 morts dans un attentat contre les groupes signataires de la paix

AFP

Mali: attentat suicide contre un camp de groupes armés, 37 morts

Mali: attentat suicide contre un camp de groupes armés, 37 morts

AFP

Nigeria: 50 morts dans un camp de déplacés après une frappe accidentelle de l'armée

Nigeria: 50 morts dans un camp de déplacés après une frappe accidentelle de l'armée