mis à jour le

JO-2016/3000 m steeple: l'or pour le Kényan Conseslus Kipruto, Mekhissi 4e

Le Kényan Conseslus Kipruto a été sacré champion olympique du 3000 m steeple, avec en prime le record olympique (8 min 03 sec 28/100), devant l'Américain Evan Jager (8:04.28) et son compatriote Ezekiel Kemboi (8:08.47), mercredi à Rio.

Le Français Mahiedine Mekhissi, double vice-champion olympique (2008, 2012), a terminé au pied du podium à Rio (8:11.52), mais il a déposé réclamation, estimant que Kemboi avait "coupé le virage à la mi-parcours".

Kipruto, invaincu cette saison, s'est extrait du trio de tête, qui s'en était allé à la mi-course, à un tour de la fin pour s'imposer avec facilité.

A seulement 21 ans, Conseslus Kipruto compte déjà deux médailles d'argent aux Mondiaux, en 2013 et 2015, chaque fois derrière son chef de file Kemboi.

Le nouveau phénomène des barrières a été champion du monde cadets sur 2000 m steeple, en 2011 à Lille (France), puis juniors l'année suivante à Barcelone (Espagne).

Kemboi, 34 ans, est la légende de la discipline: double champion olympique (2004, 2012) et quatre fois en or aux Mondiaux (2009, 2011, 2013, 2015).

Le Kenya s'est offert tous les titres olympiques de la discipline chez les messieurs depuis 1984.

AFP

Ses derniers articles: La guerre du Biafra: une page douloureuse de l'histoire du Nigeria  Cinquantenaire de la guerre du Biafra entre frustration et espoir  Libération d'un Français enlevé début mars en RD Congo 

Kenyan

AFP

Le marathon en moins de 2 heures, le pari fou du Kényan Kipchoge

Le marathon en moins de 2 heures, le pari fou du Kényan Kipchoge

AFP

JO-2016 - L'étau se resserre sur le Comité olympique kényan après les faux-pas de Rio

JO-2016 - L'étau se resserre sur le Comité olympique kényan après les faux-pas de Rio

AFP

JO-2016/Athlétisme: un entraîneur kényan exclu pour violation des règles antidopage (CIO)

JO-2016/Athlétisme: un entraîneur kényan exclu pour violation des règles antidopage (CIO)