mis à jour le

Mali: saisie de deux tonnes de cannabis en provenance du Burkina Faso

Les douanes maliennes ont saisi cette semaine plus de deux tonnes de cannabis en provenance du Burkina Faso, destinées notamment au Sénégal et à la Guinée, a annoncé le chef de la brigade mobile d'intervention (BMI) des douanes Ibrahim Diakité.

M. Diakité a présenté mardi aux journalistes les résultats de cette saisie réalisée dans la nuit de lundi à mardi par des agents du poste de Zantiguila, à environ 50 km de la capitale malienne, Bamako, dans une cache aménagée à l'intérieur d'un camion.

Intrigués par le fait que "la longueur extérieure et intérieure du véhicule ne correspondaient pas", ils ont découvert dans la cache 1.254 briques de cannabis, d'un poids total de 2.106 kg, soit une valeur estimée à 3,5 milliards de FCFA (environ 5,3 millions d'euros), a-t-il expliqué.

"C'est la plus grande saisie au niveau de l'administration des douanes maliennes jusqu'à présent en matière de stupéfiants", a déclaré M. Diakité, précisant que quatre trafiquants présumés, tous maliens, avaient été arrêtés.

Ils ont avoué transporter cette quantité une à deux fois par mois en provenance du Burkina Faso - où ils ont chargé leur cargaison près de Bobo-Dioulasso (ouest) - et avoir constitué un stock dans un quartier de Bamako pour desservir la Guinée et le Sénégal, a souligné le responsable des douanes.

En mai, l'Office central des stupéfiants, une unité du ministère malien de la Sécurité intérieure, avait annoncé une saisie record de 2,7 tonnes de cannabis près de Bamako qui avait permis découvrir un réseau entre le Ghana, le Burkina Faso et le Mali.

"La drogue, saisie dans un camion, venait du Ghana, après avoir transité par le Burkina", avait indiqué Sadio Mady Kanouté, un responsable de l'Office central des stupéfiants.

Après les Amériques, l'Afrique est la région du monde "où l'on enregistre les plus fortes production et consommation d'herbe de cannabis", avec 14 % des saisies en 2014, selon le rapport mondial 2016 sur les drogues publié en juin par l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC).

AFP

Ses derniers articles: Tanzanie: le président ordonne la décongestion des prisons  Gabon: libération du leader d'un parti d'opposition arrêté lundi  CAN-2019 : "Le Sénégal a aussi des arguments" pour l'emporter, estime Aliou Cissé 

Burkina

AFP

Burkina : faim et inquiétude pour les réfugiés fuyant les violences dans le Nord

Burkina : faim et inquiétude pour les réfugiés fuyant les violences dans le Nord

AFP

Opérations de l'armée française dans le Gourma malien et au Burkina

Opérations de l'armée française dans le Gourma malien et au Burkina

AFP

Le Burkina se réjouit de la décision française d'extrader François Compaoré

Le Burkina se réjouit de la décision française d'extrader François Compaoré

cannabis

AFP

En Afrique du Sud, les malades ravis du feu vert

En Afrique du Sud, les malades ravis du feu vert

AFP

En Afrique du Sud, la justice décriminalise la consommation du cannabis

En Afrique du Sud, la justice décriminalise la consommation du cannabis

AFP

Afrique du Sud: la justice décriminalise la consommation du cannabis

Afrique du Sud: la justice décriminalise la consommation du cannabis

Faso

AFP

Retour en France des ex-otages français libérés dans le nord du Burkina Faso

Retour en France des ex-otages français libérés dans le nord du Burkina Faso

AFP

Retour au pays des ex-otages français libérés au Burkina Faso

Retour au pays des ex-otages français libérés au Burkina Faso

AFP

Les attaques jihadistes augmentent de façon "exponentielle" au Burkina Faso

Les attaques jihadistes augmentent de façon "exponentielle" au Burkina Faso