mis à jour le

Eder (à droite) se prend en selfie en compagnie de Cristiano Ronaldo, après avoir remporté l'Euro 2016. MIGUEL MEDINA / AFP
Eder (à droite) se prend en selfie en compagnie de Cristiano Ronaldo, après avoir remporté l'Euro 2016. MIGUEL MEDINA / AFP

La victoire du Portugal à l'Euro 2016 est aussi un peu celle de la Guinée-Bissau

Plusieurs joueurs de la Selecçao sont originaires de Guinée-Bissau, dont Éder, l'unique buteur de la finale face la France.

C'est un joueur que personne n'attendait qui a offert le premier Euro de son histoire au Portugal, dimanche 10 juillet. Entré en fin de match, à la 79e minute, Éder a offert la victoire à son équipe en inscrivant un but superbe à la 109e minute, au cœur d'une prolongation brûlante face à la France. 

Un goût de revanche

Une revanche pour un joueur qui, avant cela, n'avait jamais eu la cote au Portugal. Les supporters lui reprochaient notamment sa Coupe du monde 2014 ratée, et son maigre bilan en club cette saison, d'abord avec le club britannique de Swansea (13 matchs, zéro but), qui déçu par son niveau de jeu l'avait prêté à Lille entre janvier et juin 2016 (13 matchs, 6 buts). 

Mais, plus qu'ailleurs, le destin réserve des virages à 180 degrés dans le football. Ce lundi 11 juillet, Éder est le nouvel héros de toute une nation qui attendait depuis des années un premier titre international. Les journaux portugais ont d'ailleurs affiché son portrait en une en compagnie de Cristiano Ronaldo, la star de la Selecçao qui s'est blessée dans les premières minutes de la finale. «Ronaldo m’a dit que je marquerais le but de la victoire, il m’a donné toute sa force, toute sa conviction, son énergie et ça a été très important», a déclaré Éder au coup de sifflet final.

Une première historique

Mais Éder a fait rayonner plus que le Portugal en inscrivant le but décisif face à la France. Né en Guinée-Bissau, pays lusophone d'Afrique et colonie portugaise pendant près d'un siècle de 1879 à 1974, l'attaquant du Portugal a marqué l'histoire à sa manière. Il est ainsi le premier joueur qui n'est pas né dans un pays européen à inscrire un but en finale d'un Euro, comme le note Opta, l'agence de statistiques sportives.

«J'ai mes racines»

Arrivé très jeune au Portugal où il a fait toutes ses classes en matière de football, d'abord dans le petit club de Tourizense, puis à Académica en D1 Portugal, avant de rejoindre l'équipe de Braga, l'une des meilleures du pays, Éder n'est pas le seul d'origine Bissau-Guinéen à porter les couleurs de la Seleçao. Le milieu de terrain Danilo Pereira, qui est resté sur le banc des remplaçants pendant la finale, est aussi né là-bas. Plus généralement, des milliers de migrants guinéens rejoignent chaque année le Portugal pour fuir la pauvreté de ce petit pays d'Afrique de l'Ouest.

À lire aussi: Découvrez la sélection de joueurs africains de l'Euro 2016

«Je suis venu ici (au Portugal) très jeune et, depuis, je me suis habitué à la culture portugaise et je me sens Portugais. Mais j'ai mes racines. Je n'y ai jamais mis les pieds et bien sûr, j'aimerais visiter le pays où je suis né. Néanmoins c'est ici que j'ai grandi que j'ai tout appris», avait déclaré Éder lors d'une interview accordée à Mais Futebol

Et Éder fait aujourd'hui partie du monde des grands dans le football. Comme le rappelle Opta, il est le sixième remplaçant à inscrire un but lors de son entrée en jeu pendant une finale de l'Euro. Avant lui, seuls Bierhoff, Wiltord, Trezeguet, Mata et Torres avaient réussi cette performance. 

Camille Belsoeur et Paul Verdeau

Journalistes à Slate Afrique. 

Ses derniers articles: Onze trucs qui arrivent à chaque élection dans une dictature africaine  Les dix Africains qui risquent de faire parler d'eux à Rio  La victoire du Portugal à l'Euro 2016 est aussi un peu celle de la Guinée-Bissau 

football

AFP

Mali: la suspension de la Fédération de football levée par la Fifa

Mali: la suspension de la Fédération de football levée par la Fifa

AFP

Mali: les dirigeants de la Fédération de football limogés, la Fifa proteste

Mali: les dirigeants de la Fédération de football limogés, la Fifa proteste

CAN 2017

Le Cameroun est désormais la deuxième puissance du football africain

Le Cameroun est désormais la deuxième puissance du football africain

Portugal

AFP

L'Angola dénonce l'inculpation au Portugal de son vice-président

L'Angola dénonce l'inculpation au Portugal de son vice-président

AFP

Mozambique et Angola fêtent 40 ans d'indépendance, tête haute face au Portugal

Mozambique et Angola fêtent 40 ans d'indépendance, tête haute face au Portugal

AFP

Mozambique et Angola fêtent 40 ans d'indépendance, tête haute face au Portugal

Mozambique et Angola fêtent 40 ans d'indépendance, tête haute face au Portugal