mis à jour le

Au Liberia, Michelle Obama invite les jeunes filles

La Première dame des Etats-Unis Michelle Obama a invité lundi les jeunes filles du Liberia à lutter "pour rester à l'école", lors d'une visite dans ce pays, dans le cadre d'une tournée en faveur de l'accès à l'éducation.

Mme Obama est arrivée lundi à Monrovia, la capitale, en provenance de l'île de Sal, au Cap-Vert, où elle avait fait escale.

Elle s'est rendue à Kakata, près de Monrovia, dans un centre du Corps de la Paix (Peace Corps, volontaires américains oeuvrant pour la paix dans le monde). Elle y a échangé avec des adolescentes, discutant notamment de l'importance de l'implication des femmes dans la gestion du pays et de l'accès à l'éducation.

"Je voudrais que vous continuiez à vous battre pour rester à l'école", leur a-t-elle dit, accompagnée de ses deux filles, Malia et Sasha. "Je suis ici pour braquer les projecteurs sur vous".

L'Agence américaine pour le développement international (USAID) a annoncé de nouveaux financements au Liberia, destinés à "lever les obstacles qui empêchent les filles d'accéder à l'éducation", selon un communiqué diffusé par la présidence américaine.

Selon les données de l'ONU, seulement 37% des filles âgées de 15 à 24 ans savent lire au Liberia, pays ayant connu 14 ans de guerres civiles (1989-2003, 250.000 morts) et qui a été parmi les pays les plus affectés par la récente épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest.

A travers les programmes bénéficiant des financements de l'USAID, qui totalisent plusieurs millions de dollars, "le gouvernement américain espère contribuer à améliorer l'avenir pour les adolescentes" dans ce pays, est-il indiqué dans le communiqué de la présidence américaine.

Après le Liberia, Mme Obama se rendra au Maroc mardi et mercredi en compagnie de l'actrice américaine Meryl Streep, puis en Espagne jeudi, pour sa campagne baptisée "Let Girls Learn" ("Laissez les filles apprendre"), qui promeut l'accès des filles à l'éducation.

Elle multiplie les interventions sur ce thème, aux Etats-Unis comme lors de ses déplacements à l'étranger.

filles

AFP

Nigeria: de nombreuses filles de Chibok seraient mortes en captivité

Nigeria: de nombreuses filles de Chibok seraient mortes en captivité

AFP

Nigeria: interpellation de soutiens aux filles de Chibok

Nigeria: interpellation de soutiens aux filles de Chibok

AFP

Prix du HCR pour le négociateur de la libération des filles de Chibok

Prix du HCR pour le négociateur de la libération des filles de Chibok

invité

AFP

Mondial-2018: un consultant invite un Nigérian

Mondial-2018: un consultant invite un Nigérian

AFP

Paul Kagame a invité Emmanuel Macron au Rwanda

Paul Kagame a invité Emmanuel Macron au Rwanda

AFP

Immigration: Collomb invite les pays africains

Immigration: Collomb invite les pays africains

jeunes

AFP

Le spectacle de la "lune rouge" ravit de jeunes Kényans

Le spectacle de la "lune rouge" ravit de jeunes Kényans

AFP

Gabon: le "tolibangando", langage des jeunes des quartiers populaires

Gabon: le "tolibangando", langage des jeunes des quartiers populaires

AFP

Egypte: Sissi gracie plus de 330 jeunes prisonniers

Egypte: Sissi gracie plus de 330 jeunes prisonniers