mis à jour le

Des pingouins africains sur la plage de Simon's town près du Cap, en mars 2011. STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Des pingouins africains sur la plage de Simon's town près du Cap, en mars 2011. STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Un léopard tueur de rares pingouins africains lève un débat sur la protection de la nature

Les deux espèces étant protégées en Afrique du Sud, les défenseurs de la nature s'interrogent sur la façon de régler le problème.

Un léopard a trouvé une proie facile sur les plages qui longent la réserve de Kogelberg, au sud-est du Cap face aux derniers flots de l'océan Atlantique, qui devient quelques kilomètres plus loin l'océan Indien. Comme le rapporte le journal britannique The Guardian, un ranger de la réserve a trouvé les corps de 33 pingouins sur la plage de Betty’s Bay, une petite ville qui est l'un des quatre lieux de la région où viennent se nourrir les très menacés pingouins africains qui peuplent la côte de la région du Cap. 

Une proie sans défense

«C'est ce que l'on appelle un surplus de chasse. C'est quelque chose qui n'est pas naturel et se passe quand les proies sont confinées dans un petit espace et sans défense», dit à The Guardian le directeur de la Landmark foundation, une organisation de conservation de la faune. 

Le pingouin africain est une espèce menacée qui est classée sur la liste rouge de l'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN). Selon l'IUCN, l'espèce a perdu près de 60% de sa population sur les trente dernières années et 80% des individus peuplent sept îles sur le littoral sud-africain. Les pingouins africains sont une attraction touristique majeure sur les plages du Cap où ils sont visibles très facilement en grand nombre.

Le beau rôle du pingouin

Le problème est que le léopard est également une espèce en voie d'extinction, notamment en Afrique où son habitat est de plus en plus réduit à cause des activités humaines. 

«C'est toujours délicat quand des espèces menacées entrent en conflit», raconte le professeur Peter Ryan, directeur de l'Institut d'ornithologie africaine à l'université du Cap. «Cependant, dans ce cas, il est clair qu'il est plus bénéfique de protéger la seule population de pingouin africain en croissance sur le continent qu'un léopard isolé». 

On ne donne donc pas très cher de la peau du léopard tueur de pingouins dans les prochaines semaines. 

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Il est de plus en plus facile de voyager sans visa en Afrique  Au Kenya, des élèves bloquent les rues avec leurs bureaux et leurs chaises  Ebola est réapparu au Congo où le virus a causé la mort d'au moins une personne 

faune

AFP

Soudan du Sud: la faune sauvage, victime collatérale de la guerre civile

Soudan du Sud: la faune sauvage, victime collatérale de la guerre civile

AFP

Vol d'ivoire: l'Ouganda suspend le plus haut responsable de la protection de la faune

Vol d'ivoire: l'Ouganda suspend le plus haut responsable de la protection de la faune

AFP

Au Soudan du Sud, la faune massacrée par les belligérants

Au Soudan du Sud, la faune massacrée par les belligérants

léopard

AFP

CAN: Ibenge, les défis d'un Ch'ti Léopard

CAN: Ibenge, les défis d'un Ch'ti Léopard

Zoulous

Ils troquent leurs peaux de léopard pour du plastoc

Ils troquent leurs peaux de léopard pour du plastoc

AFP

Un zoo anglais bannit les habits aux imprimés léopard et zèbre

Un zoo anglais bannit les habits aux imprimés léopard et zèbre