mis à jour le

Départ des élites femmes au marathon de Boston 2016. Crédit photo: Tim Bradbury / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Départ des élites femmes au marathon de Boston 2016. Crédit photo: Tim Bradbury / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Le Kenya a les meilleurs athlètes, il veut maintenant produire les meilleures chaussures

Le pays qui produit le plus de champions de course à pied va lancer sa propre marque de chaussures de running.

Il y a souvent un sentiment d'uniformité à la vue des coureurs professionnels qui composent les pelotons des courses de fond en athlétisme, que ce soit sur piste ou sur route. Un aspect qui tient sans doute un peu aux tenues semblables que portent la quasi-majorité des athlètes, pour la plupart d'entre eux sous contrat avec les géants du marché: Nike, Adidas ou Puma, comme on peut le voir sur la photo ci-dessous prise lors de l'édition 2014 du marathon de New York.

Le peloton de tête au marathon de New York 2014. Crédit photo: Steven Pisano via Flickr. CC by 2.0
Mais une diversité nouvelle pourrait bien débarquer prochainement dans la tenue des athlètes. Comme le rapporte le site d'informations Quartz, deux entrepreneurs ambitieux veulent produire la première chaussure de running «made in Kenya». Et l'objectif est d'en faire un produit fait pour le haut-niveau et donc les coureurs kényans qui dominent les disciplines d'endurance. 
 
À lire aussi sur Slate.fr: Nike a failli louper le logo du siècle et a piqué son slogan à un tueur en série
 
Les deux initiateurs du projet sont Navalayo Osembo, un homme d'affaires kényan, et Weldon Kennedy, un entrepreneur américain installé au Kenya. Ils ont indiqué vouloir nommer leur marque «Enda», mot swahili qui signifie «Go» en anglais. Le duo a créé un projet de financement participatif sur la plateforme Kickstarter pour financer une partie de son projet. Une vidéo a également été tournée pour faire la promotion de la marque. 

100 dollars la paire

«Cette route est le parfait laboratoire, ils sont les coureurs parfaits pour tester les futures meilleures chaussures de running», dit notamment la voix off dans la vidéo. Les créateurs de la marque y expliquent notamment que les matériaux qui composent la chaussure sont fabriqués en Asie et assemblés au Kenya, mais que dans le futur l'objectif est d'intégrer l'ensemble de la chaîne de production au Kenya. 

«Enda vise les coureurs des Etats-Unis, une clientèle qui dépense habituellement entre 100 et 125 dollars pour une paire de chaussures de running. Par le biais de la loi African Growth and Opportunity Act, un accord commercial a été trouvé entre les Etats-Unis et 40 pays africains en 2000, ce qui permet à ces chaussures d'être exportées sans taxes de douane», explique Quartz. 
On espère maintenant que le premier coureur a passé sous la barre mythique des deux heures sur marathon le fera avec des Enda aux pieds. 

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: L'Angola nomme sa nouvelle autoroute Fidel-Castro, mauvaise idée  En Gambie, une dictature vieille de 22 ans s'achève dans les urnes  Une télé marocaine maquille des femmes victimes de violences conjugales 

course à pied

jeux olympiques

Les dix Africains qui risquent de faire parler d'eux à Rio

Les dix Africains qui risquent de faire parler d'eux à Rio

RIP

Alain Mimoun, de la légende à l'éternité, en courant

Alain Mimoun, de la légende à l'éternité, en courant

marathon

AFP

Marathon de New York: Ghebreslassie poursuit son ascension

Marathon de New York: Ghebreslassie poursuit son ascension

JO 1960

Le jour où un Éthiopien a marché sur Rome et renversé le cours de l'histoire

Le jour où un Éthiopien a marché sur Rome et renversé le cours de l'histoire

On the road

PHOTOS. À la découverte du plus beau marathon au monde

PHOTOS. À la découverte du plus beau marathon au monde