mis à jour le

Un avion de la flotte EgyptAir. Crédit photo: GEORGE MICHAEL / AFP
Un avion de la flotte EgyptAir. Crédit photo: GEORGE MICHAEL / AFP

Le carnet de bord du vol MS804 ne mentionnait aucun défaut technique avant son décollage

Les causes de l'accident de l'appareil d'EgyptAir, qui s'est crashé le 18 mai en mer Méditerranée, ne sont toujours pas connues.

Une semaine après, le crash du vol MS804 au large des côtes égyptiennes demeure toujours un mystère. Les enquêteurs n'ont pour le moment pas pu déterminer les causes de la catastrophe à partir des débris repêchés en Méditerranée et des dernières données transmises par l'Airbus A320. 

La publication d'un document sur les dernières informations envoyées par l'A320 de manière automatique quelques minutes avant son crash avait cependant apporté de nouvelles données: une série de dysfonctionnements, dont une panne du système anti-givrage d'une fenêtre du cockpit, de la fumée dans les toilettes, de la fumée dans la soute électronique et une panne d'un pilote automatique, ont affecté l'avion juste avant son crash.

À lire aussi sur Slate.fr: Avec le gouvernement égyptien, on risque ne pas connaître toute la vérité du vol MS804 avant longtemps

Certains experts et les autorités égyptiennes qui penchaient d'abord pour la piste terroriste avaient fait preuve d'une prudence nouvelle après ces révélations, surtout en l'absence de revendication terroriste. 

À 21h, tout était normal

Ce mercredi 25 mai, le journal égyptien d'Etat, Al-Ahram, a publié une capture d'écran du carnet de bord du vol MS804 sur son site. Le document, signé par un inspecteur français à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle après une inspection de routine, ne mentionne aucun problème technique à bord de l'appareil, même mineur. 

Le média égyptien rapporte également que l'appareil d'Egypt Air a transmis 11 messages électroniques à partir de 21h09 dans la soirée du 18 mai. Les deux premiers, envoyés peu après 21h, affirmaient que tout était normal à bord de l'avion. Puis une autre série de messages transmis quelques minutes avant que le vol MS804 ne disparaisse des radars indiquait une hausse de température du côté de la fenêtre droite du cockpit. 

Le secret des boîtes noires

En mer Méditerranée, une course-poursuite est toujours engagée pour retrouver les boîtes noires de l'appareil, qui devraient permettre de comprendre les causes du crash. Un bâtiment de la Marine nationale française est arrivé lundi 23 mai sur la zone de la disparition de l'avion au large des côtes égyptiennes. Son rôle est crucial: essayer de localiser précisément l'emplacement des boîtes noires au fond de la Méditerranée. Elles vont émettre un ultrason pendant quatre à cinq semaines. 

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: La ville du Cap n'a plus que 100 jours de réserve d'eau  En Côte d'Ivoire, le gouvernement interdit la vente de cartes SIM aux moins de 16 ans  Les citoyens africains ont davantage confiance en leurs leaders religieux qu'en la justice 

EgyptAir

AFP

Crash vol EgyptAir Paris-Le Caire: traces d'explosif sur des victimes

Crash vol EgyptAir Paris-Le Caire: traces d'explosif sur des victimes

Egypte

Des traces d'explosifs relancent l'enquête autour du crash du vol EgyptAir

Des traces d'explosifs relancent l'enquête autour du crash du vol EgyptAir

Vol MS804

Le deuil impossible des familles des victimes du vol EgyptAir

Le deuil impossible des familles des victimes du vol EgyptAir

MS804

Crash aérien

Le mystère se dissipe autour du vol MS804 d'EgyptAir

Le mystère se dissipe autour du vol MS804 d'EgyptAir

Crash aérien

À l'écart des radars médiatiques, où en est l'enquête sur le vol EgyptAir?

À l'écart des radars médiatiques, où en est l'enquête sur le vol EgyptAir?

EgyptAir

Des débris du vol MS804 retrouvés, dont «un membre humain» et des sièges

Des débris du vol MS804 retrouvés, dont «un membre humain» et des sièges