mis à jour le

RDC: l'opposant Moïse Katumbi ne s'est pas rendu

L'opposant Moïse Katumbi, candidat à la présidentielle censée se tenir avant la fin de l'année en République démocratique du Congo, ne s'est pas rendu lundi au palais de justice de Lubumbashi (sud-est) pour y être entendu dans le cadre d'une enquête le liant à un recrutement des mercenaires, a indiqué un de ses avocats.

"M. Katumbi ne s'est pas présenté au palais de justice aujourd'hui parce que son état de santé ne lui a pas permis d'effectuer le déplacement", a déclaré à l'AFP Me Mumba Gama, un des avocats de l'opposant congolais.

A Kinshasa, le parquet général de la République a confirmé la suspension des séances d'audition "eu égard aux plaintes de santé exprimées par sieur Katumbi Chapwe" auprès des enquêteurs, ajoutant qu'elles "reprendront sans désemparer, après ce contrôle médical".

Les autorités congolaises ont annoncé le 4 mai l'ouverture d'une enquête contre M. Katumbi après l'arrestation de quatre de ses gardes du corps, parmi lesquels un Américain.

Richissime hommes d'affaires et propriétaire du célèbre club de football TP Mazembe, M. Katumbi a déclaré que l'Américain détenu par les autorités était chargé d'"organiser" sa sécurité pour pallier au retrait de la protection policière dont il bénéficiait quand il était gouverneur de la province du Katanga et a qualifié ces allégations de "mensonges grotesques".

Le climat politique est très tendu depuis des mois en RDC en raison de l'incertitude liée au très probable report de l'élection présidentielle. Aux termes de la Constitution, M. Kabila, au pouvoir depuis 2001, et dont le mandat se termine en décembre, n'a pas le droit de se représenter.

L'opposition accuse le chef de l'État, qui entretient le flou autour de ses intentions et de son avenir politique, de chercher à tout faire pour se maintenir à la tête du pays au-delà du terme de son mandat, quitte à retarder la tenue de la présidentielle.

AFP

Ses derniers articles: Zimbabwe: premiers échanges de la nouvelle quasi-monnaie  Nigeria: Kaduna, région explosive en période électorale  Des centaines de manifestants 

audition

AFP

Tunisie: la propagande au coeur de la dernière audition publique de l'IVD

Tunisie: la propagande au coeur de la dernière audition publique de l'IVD

AFP

Zimbabwe: Mugabe ignore une convocation du Parlement, audition reportée

Zimbabwe: Mugabe ignore une convocation du Parlement, audition reportée

AFP

Dakar: audition d'un militaire guinéen recherché pour le massacre d'opposants en 2009

Dakar: audition d'un militaire guinéen recherché pour le massacre d'opposants en 2009

justice

AFP

La justice sud-africaine refuse la libération d'un ex-ministre mozambicain

La justice sud-africaine refuse la libération d'un ex-ministre mozambicain

AFP

Elections au Nigeria: le président de la Cour suprême se présente

Elections au Nigeria: le président de la Cour suprême se présente

AFP

Pays-Bas: 4 veuves nigérianes intentent une action en justice contre Shell

Pays-Bas: 4 veuves nigérianes intentent une action en justice contre Shell