mis à jour le

Des hippopotames issus de la ménagerie de Pablo Escobar en Colombie, en 2008. Crédit photo: RAUL ARBOLEDA / AFP
Des hippopotames issus de la ménagerie de Pablo Escobar en Colombie, en 2008. Crédit photo: RAUL ARBOLEDA / AFP

Grâce à Escobar, l'hippopotame peuple pour la première fois un autre continent que l'Afrique

Mais ce n'est pas forcément une bonne nouvelle pour la faune locale.

L'hippopotame, de son nom scientifique Hippopotamus amphibius (parce qu'il kiffe l'eau), est une espèce animale endogène au continent africain. Historiquement, il peuplait l'ensemble de l'Afrique subsaharienne, et même le delta du Nil jusqu'à la Méditerranée. Mais chassé par l'homme, son territoire s'est peu à peu réduit à quelques poches en Afrique de l'Ouest, autour de la région des Grands lacs à l'est du continent, et en Afrique australe, principalement dans des réserves. L'hippopotame est classé comme «vulnérable» sur la liste rouge des espèces en voie d'extinction de l'Union internationale de conservation de la nature (IUCN). Dans son rapport, l'IUCN indique que la population de l'espèce est en déclin, et on compte entre 125.000 et 150.000 animaux en Afrique. 

Capture d'écran Wikipédia. 

De la ménagerie d'Escobar à la jungle

Mais depuis plusieurs années, une colonie d'hippopotames a envahi la jungle colombienne en Amérique du Sud. L'histoire tire son origine de la mégalomanie de Pablo Escobar, le baron de la drogue qui a dirigé le business en Colombie dans les années 1980. Comme le racontait déjà le Los Angeles Time en 2006, Escobar s'était constitué une vaste ménagerie dans son légendaire palace de l'Hacienda Napoles, dont quatre hippopotames achetés à la Nouvelle-Orléans. Mais à sa mort, en 1993, la ménagerie est tombée à l'abandon et les autorités ont jugé trop coûteux de ramener les hippopotames dans leur habitat naturel. Livrés à eux-mêmes, ils se sont déplacés vers la rivière Magdalena où ils ont commencé à se reproduire.

Le média National Geographic est allé sur place pour interroger les autorités et a publié un reportage sur YouTube, comme l'ont déjà signalé nos collègues de Slate Reader

On y apprend que la population d'hippopotames a grimpé de 4 à 40 individus. Un chiffre qui pourrait sembler une bonne nouvelle pour l'espèce, mais pour les populations locales, l'animal est encombrant. Certains ont été vus en train de rôder autour de fermes et même en ville. En 2009, un hippopotame avait même été abattu par les autorités en raison de son comportement dangereux. 

«C'est très inquiétant que cette espèce qui n'est pas d'ici se soit installée en Colombie. C'est l'animal qui est le plus mortel pour l'homme en Afrique», témoigne un employé de la Cornare, l'agence pour l'environnement colombienne. 

Sur place, les scientifiques tentent de limiter la multiplication des hippopotames en castrant les mâles. Mais il est difficile d'attraper ces animaux redevenus sauvages. «Si on ne trouve pas de solution, on pourrait avoir de 80 à 100 hippopotames dans 10 ans», ajoute l'employé de la Cornare. 

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Le site de la commission électorale piraté au Ghana avant l'annonce des résultats  Les girafes, ces «gentils géants» menacés d'extinction  L'Angola nomme sa nouvelle autoroute Fidel-Castro, mauvaise idée 

braconnage

Wildlife

Les girafes, ces «gentils géants» menacés d'extinction

Les girafes, ces «gentils géants» menacés d'extinction

AFP

Le braconnage des éléphants prive le tourisme africain de 25 millions de dollars

Le braconnage des éléphants prive le tourisme africain de 25 millions de dollars

Wildlife

Comment le braconnage change l'anatomie des éléphants

Comment le braconnage change l'anatomie des éléphants

Colombie

MAP

Le Maroc exprime son soutien au processus de paix en Colombie

Le Maroc exprime son soutien au processus de paix en Colombie

MAP

Le Maroc exprime son soutien au processus de paix en Colombie

Le Maroc exprime son soutien au processus de paix en Colombie

MAP

La Colombie soutient l'approche 'réaliste' du Maroc à l'égard de la question du Sahara

La Colombie soutient l'approche 'réaliste' du Maroc à l'égard de la question du Sahara

hippopotame

AFP

Sénégal: un hippopotame jugé dangereux abattu par des villageois

Sénégal: un hippopotame jugé dangereux abattu par des villageois

AFP

Niger: 12 écoliers tués après l'attaque d'une pirogue par un hippopotame

Niger: 12 écoliers tués après l'attaque d'une pirogue par un hippopotame

AFP

Afrique du Sud: une camionnette écrase 10 villageois qui dépeçaient un hippopotame

Afrique du Sud: une camionnette écrase 10 villageois qui dépeçaient un hippopotame