mis à jour le

«Mugabe veut nous faire souffrir» ont écrit des Zimbabwéens à côté de dollars locaux. ALEXANDER JOE / AFP
«Mugabe veut nous faire souffrir» ont écrit des Zimbabwéens à côté de dollars locaux. ALEXANDER JOE / AFP

Toujours plus pauvre, le Zimbabwe imprime ses propres dollars américains

Des billets qui n'ont aucune valeur monétaire.

Le passage de l'ancien dollar zimbabwéen au dollar américain, officiellement adopté comme nouvelle monnaie du pays, a été bien plus brutale question calcul mental que le passage de l'ancien au nouveau franc en France en 1958. Après des années d'hyper-inflation, la valeur du dollar zimbabwéen avait atteint un sommet de ridicule en septembre 2015, date à laquelle il fallait 500 milliards zimbabwéens pour un centime de dollar américain, comme nous le racontions sur Slate Afrique.

Après des années d'une crise économique provoquée en grande partie à cause de la désastreuse politique du dictateur octogénaire Robert Mugabe, les prix étaient actualisés plusieurs fois par jour dans les commerces zimbabwéens à cause de l'inflation. Et les habitants devaient se déplacer avec des brouettes remplies de billets pour acheter du riz, de l'eau, des cigarettes... Depuis plusieurs mois, les achats se faisaient officieusement en rand, la monnaie sud-africaine, en dollars américains et en yuan chinois dans tous les compartiments de l'économie locale. 

À lire aussi: Nous sommes tous multi-milliardaires en dollars zimbabwéens

Le gouverneur de la Banque centrale du Zimbabwe a officialisé jeudi 5 mai dans un discours, l'impression de billets de 2, 5, 10 et 20 dollars, qui auront la même valeur que leurs cousins américains. Comme le rapporte le site d'informations Quartz, des billets seront imprimés lors des deux prochains mois pour une valeur totale de 200 millions de dollars. 

«Une pièce zimbabwéenne de 50 centimes de dollars. Maintenant le gouvernement va imprimer sa propre version du dollars américain avec des billets de 2, 5, 10 et 20 dollars.»

«Monnaie fantôme»

Reste à savoir si cela sera suffisant pour sauver le pays de la banqueroute. Le Zimbabwe n'a pas consulté les Etats-Unis concernant cette décision, et il n'y a que la Réserve fédérale américaine qui a le droit d'imprimer les billets verts. Un dollars imprimé ailleurs qu'aux Etats-Unis n'a donc aucune valeur monétaire. 

«C'est une monnaie zombie, fabriquée à partir de rien», confie un épicier qui vend des canettes et du maïs à Harare, la capitale du pays, au média sud-africain Mail&Guardian. «Si mes clients me payent avec cette monnaie stupide, comme je vais pouvoir payer mes fournisseurs de l'autre côté de la frontière?»

Pour certains experts économiques, l'avenir de ce dollar local semble bouché. 

«De bons connaisseurs du pays disent que les nouveaux billets ne seront probablement pas bien reçus par les habitants. Le Zimbabwe a introduit des pièces de 1 à 50 centimes en dollars américains en 2014, pour lutter contre le manque de petite monnaie. Mais peu de Zimbabwéens les ont utilisé, de peur que le gouvernement ne retire sa monnaie sans valeur qui a ruiné pour beaucoup les économies de toute une vie», rapporte Quartz. 

Le principal parti d'opposition zimbabwéen a lui déclaré que cette nouvelle monnaie allait «plonger de nouveau le pays dans une ère d'hyperinflation»

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Le site de la commission électorale piraté au Ghana avant l'annonce des résultats  Les girafes, ces «gentils géants» menacés d'extinction  L'Angola nomme sa nouvelle autoroute Fidel-Castro, mauvaise idée 

dollars

AFP

Athlétisme: le Qatar a versé 2,5 millions de dollars au fils de Lamine Diack

Athlétisme: le Qatar a versé 2,5 millions de dollars au fils de Lamine Diack

AFP

L'Egypte obtient un prêt de 2 milliards de dollars

L'Egypte obtient un prêt de 2 milliards de dollars

AFP

Le braconnage des éléphants prive le tourisme africain de 25 millions de dollars

Le braconnage des éléphants prive le tourisme africain de 25 millions de dollars

Mugabe

AFP

Zimbabwe: l'opposition entend défier Mugabe dans la rue malgré l'interdiction de manifester

Zimbabwe: l'opposition entend défier Mugabe dans la rue malgré l'interdiction de manifester

AFP

Zimbabwe: nouveau bras de fer entre Mugabe et ses rivaux

Zimbabwe: nouveau bras de fer entre Mugabe et ses rivaux

AFP

Zimbabwe: le président Mugabe menace les juges

Zimbabwe: le président Mugabe menace les juges