mis à jour le

Ethiopie: Addis Abeba décrète l'interdiction de fumer dans les lieux publics

Le maire d'Addis Abeba, Diriba Kuma, a annoncé la mise en ½uvre d'une interdiction de fumer dans les lieux publics de la capitale éthiopienne afin de lutter contre le tabagisme, selon une allocution rapportée mercredi dans la presse locale.

"A cause du tabac, les gens meurent ou sont exposés à de sérieux problèmes de santé (...). Nous avons la responsabilité de combattre le tabac dans les rassemblements publics", a déclaré le maire.

L'interdiction s'applique à tous les lieux publics, cafés, restaurants, établissements scolaires ainsi qu'aux enceintes culturelles et sportives.

Les contrevenants s'exposent à une amende de 2.000 Biir éthiopiens (92 dollars). La facture pourra monter jusqu'à 2.500 Birr (116 dollars) pour les fumeurs qui envoient des enfants de moins de 18 ans acheter leurs cigarettes.

La ville va de la sorte appliquer une loi bannissant le tabac des lieux publics votée en 2014 par le Parlement éthiopien, mais qui n'avait jusqu'à présent été mise en ½uvre que par la ville de Mekele (nord), depuis janvier 2015.

L'interdiction est strictement respectée dans cette petite ville et les autorités locales ont constaté une forte baisse de la consommation de tabac.

A Addis Abeba, des panneaux annonçant l'interdiction, en amharique et en anglais, ont déjà fait leur apparition dans les bars et les hôtels de la ville. Mais dans cette agglomération de près de 4 millions d'habitants, la mesure sera sans doute plus difficile à mettre en ½uvre qu'à Mekele.

Addis Abeba rejoint plusieurs capitales africaines, dont Nairobi (Kenya), qui imposent déjà une interdiction de fumer dans les lieux publics, mesure par ailleurs largement appliquée en Europe et aux Etats-Unis.

La consommation de tabac en Afrique (à l'exclusion de l'Afrique du Sud) a augmenté de près de 70% entre 1990 et 2010, selon une étude de l'American Cancer Society. Le nombre de fumeurs africains devrait encore croître de 40% d'ici 2030. 

Les cigarettiers voient l'Afrique comme un marché en pleine expansion, alors que les législations se durcissent sans cesse dans les pays du Nord.

AFP

Ses derniers articles: L'ancien avion A340 de Ben Ali vendu  CAN-Féminine 2016: le Nigeria douche les espoirs des Lionnes du Cameroun  L'Algérie déplore la faiblesse du commerce interafricain