mis à jour le

Tchad: l'opposition demande au Conseil constitutionnel l'invalidation de la réélection de Deby

L'opposition au président tchadien Idriss Deby Itno, réélu le 10 avril pour un 5e mandat, a demandé au Conseil constitutionnel l'invalidation du scrutin en raison d'irrégularités, ont annoncé vendredi six candidats à la présidentielle.

"Nous avons adressé une demande d'invalidation du scrutin du 10 avril auprès du président du Conseil constitutionnel", a annoncé à la presse l'un d'eux, l'ancien Premier ministre Joseph Djimrangar Dadnadji.

"Les irrégularités relevées pendant le déroulement,  pendant le dépouillement et les compilations suffisent à elles seules pour invalider ce scrutin", a-t-il affirmé.

Le président Deby a remporté 61,56% des voix contre seulement 12,80% au chef de l'opposition Saleh Kebzabo, selon les résultats provisoires annoncés par la Commission électorale nationale indépendante (Céni), qui doivent être confirmés par le Conseil constitutionnel. Dès le lendemain de la présidentielle, l'opposition avait qualifié le scrutin de "hold-up électoral".

L'opposition a par ailleurs affirmé que, après vérification des procès-verbaux par ses militants, dans N'Djamena, les sept régions du sud très peuplées et l'Ouddai (est), Idriss Deby était battu.

Selon ces résultats, dont il est impossible de vérifier la fiabilité de source indépendante, Saleh Kebzabo arrive en tête avec 33,15%, suivi de Laoukein Kourayo Médard avec 25,82 %.

L'opposition, essentiellement implantée dans le sud, a déclaré ne pas avoir été en mesure de vérifier les procès-verbaux des votes dans les 13 autres régions du pays. Le Conseil constitutionnel doit officialiser les résultats dans les prochains jours.

Le climat post-électoral au Tchad reste tendu, notamment en raison de disparitions de policiers et militaires qui n'auraient pas voté pour le président et dont les familles restent sans nouvelles.

AFP

Ses derniers articles: CAN-Féminine 2016: le Nigeria douche les espoirs des Lionnes du Cameroun  L'Algérie déplore la faiblesse du commerce interafricain  Génocide: la peine du premier Rwandais condamné en France confirmée en appel 

réelection

AFP

Gabon: la Cour constitutionnelle valide la réélection du président Ali Bongo

Gabon: la Cour constitutionnelle valide la réélection du président Ali Bongo

AFP

Zambie: la justice rejette le recours contre la réélection du président Lungu

Zambie: la justice rejette le recours contre la réélection du président Lungu

AFP

Zambie: recours du principal opposant contre la réélection du président

Zambie: recours du principal opposant contre la réélection du président