mis à jour le

Hommage d'Abidjan

Le cercueil blanc de Papa Wemba, roi de la rumba congolaise décédé sur scène à Abidjan, est apparu mercredi sous des applaudissements et une mélodie de l'artiste lors d'une cérémonie d'hommage dans la capitale ivoirienne, avant le rapatriement jeudi de la dépouille à Kinshasa.

La veuve du chanteur, Marie Rose dit maman Amazone, inconsolable, était soutenue par ses proches et de nombreux anonymes surtout des Congolais vivant à Abidjan qui ont pris d'assaut la salle de l'"Ivosep (Pompes funèbres) de Treichville, un quartier populaire d'Abidjan. 

Le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, a assisté à la cérémonie, entouré de nombreux membres de son gouvernement.

L'ancien président ivoirien (1993-1999) Henri Konan Bédié, "parrain" du Festival des musiques urbaines d'Anoumabo (Femua) était également présent, aux côtés de Salif Traoré, dit A'Salfo, leader de Magic System et organisateur du festival.

"Un artiste ne meurt pas. Un artiste meurt pour être encore plus grand. Papa Wemba mort, est désormais plus grand que vivant", a déclaré le ministre ivoirien de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman.

"Papa Wemba est rentré dans une joie plus grande car pour tout artiste de la scène, quelle joie que de mourir sur scène", a poursuivi M. Bandaman, avec en arrière plan un poster géant de l'artiste sur lequel on pouvait lire "Papa Wemba, la légende".

Papa Wemba est décédé à 66 ans dans la nuit de samedi à dimanche après un malaise sur scène à Abidjan, où il participait au festival à Anoumabo, quartier populaire d'Abidjan qui a vu naître Magic System, groupe star de la musique ivoirienne.

La cérémonie devait se poursuivre jusque tard dans la soirée avec un concert d'hommages à Treichville.

Les hommages se sont multipliés pour saluer un des chanteurs africains les plus populaires d'Afrique et le prince de la SAPE (Société des Ambianceurs et des Personnes Elégantes), mouvement dont il a été l'un des initiateurs au Zaïre dans les années 70 et qui se caractérise par les plus grandes audaces vestimentaires.

AFP

Ses derniers articles: Libye: 135 migrants nigérians rapatriés  De l'argent offert  Burkina: un véhicule militaire saute sur un engin explosif 

funérailles

AFP

Afrique du Sud: Zuma absent aux funérailles d'Ahmed Kathrada

Afrique du Sud: Zuma absent aux funérailles d'Ahmed Kathrada

AFP

Egypte: des centaines de personnes aux funérailles d'Omar Abdel-Rahmane

Egypte: des centaines de personnes aux funérailles d'Omar Abdel-Rahmane

AFP

Égypte: funérailles des 24 victimes de l'attentat du Caire

Égypte: funérailles des 24 victimes de l'attentat du Caire

hommage

AFP

Mali: hommage aux victimes de l'attentat islamiste près de Bamako

Mali: hommage aux victimes de l'attentat islamiste près de Bamako

Sport

Côte d'Ivoire: ultime hommage au footballeur Cheick Tioté

Côte d'Ivoire: ultime hommage au footballeur Cheick Tioté

AFP

Pékin rend hommage

Pékin rend hommage

Kinshasa

AFP

Kinshasa capte de nouveau RFI après neuf mois de coupure

Kinshasa capte de nouveau RFI après neuf mois de coupure

AFP

"Ville morte" en RD Congo: Kinshasa au ralenti

"Ville morte" en RD Congo: Kinshasa au ralenti

AFP

"Ville morte" en RD Congo: Kinshasa au ralenti, restrictions sur les réseaux sociaux

"Ville morte" en RD Congo: Kinshasa au ralenti, restrictions sur les réseaux sociaux