mis à jour le

Etudiant italien tué au Caire: Londres "déçu" par le manque de progrès de l'enquête

Le gouvernement britannique s'est dit "déçu" par les progrès "limités" de l'enquête sur l'assassinat en Egypte de l'étudiant Giulio Regeni et a appelé Le Caire à coopérer pleinement avec l'Italie pour faire la lumière sur cette affaire.

L'étudiant italien Giulio Regeni avait été enlevé dans la capitale égyptienne le 25 janvier et retrouvé mort neuf jours plus tard dans un fossé, le corps portant les stigmates d'épouvantables tortures. La presse italienne et des diplomates assurent qu'il a été tué par des membres de services de sécurité, ce que l'Egypte nie avec véhémence.

"Trois mois après la mort de M. Regeni, nous sommes déçus par les progrès limités enregistrés dans cette affaire et préoccupés par le fait que l'Italie n'a pas trouvé suffisante l'aide que leur a fournie l'Egypte", a indiqué le gouvernement, en réponse à une pétition au Parlement réclamant à l'exécutif de veiller à ce qu'une enquête complète soit menée sur la mort du jeune homme.

Le gouvernement britannique est tenu de répondre quand une pétition dépasse les 10.000 signatures, tandis qu'un débat parlementaire doit être envisagé si le chiffre grimpe à 100.000. Mardi après-midi, la pétition sur le cas Regeni comptait plus de 11.300 signataires.

"Nous sommes au courant des informations indiquant que les forces de sécurité égyptiennes sont responsables du meurtre de M. Regeni", poursuit le gouvernement britannique. "Bien qu'elles ne soient pas prouvées, nous exhortons les autorités égyptiennes à envisager tous les scénarios possibles."

"La coopération étroite de l'Egypte avec l'Italie et une enquête complète et transparente sont indispensables pour répondre aux inquiétudes de la communauté internationale quant à la sécurité des étrangers en Egypte", ajoute-t-il.

Début avril, l'ambassadeur d'Italie au Caire avait quitté l'Egypte pour protester contre le manque de progrès dans l'enquête. Plus largement, l'affaire a porté un coup sévère aux relations entre l'Egypte et l'Italie, l'un des principaux alliés européens du président Abdel Fattah al-Sissi.

AFP

Ses derniers articles: Guinée équatoriale: la Cour constitutionnelle valide les élections  Corruption au Tchad et en Ouganda: un groupe chinois dément être impliqué  Esclavage en Libye: la RDC rappelle son ambassadeur 

étudiant

AFP

Niger: 1 an de prison pour 3 policiers après des violences sur un étudiant

Niger: 1 an de prison pour 3 policiers après des violences sur un étudiant

AFP

Sierra Leone: un étudiant tué par la police pendant une manifestation

Sierra Leone: un étudiant tué par la police pendant une manifestation

AFP

Soudan : un étudiant tué par balle lors d'une manifestation

Soudan : un étudiant tué par balle lors d'une manifestation

Londres

AFP

Attentat de Mogadiscio: Paris, Londres et l'UA assurent la Somalie de leur soutien

Attentat de Mogadiscio: Paris, Londres et l'UA assurent la Somalie de leur soutien

AFP

Londres donne 200 millions de livres au Nigeria contre Boko Haram

Londres donne 200 millions de livres au Nigeria contre Boko Haram

AFP

Nigeria: publication d'une photo du président hospitalisé

Nigeria: publication d'une photo du président hospitalisé