mis à jour le

Africains d'Europe: le raz de Mahrez

L'Algérien Riyad Mahrez a connu un dimanche faste: quelques heures après avoir permis à Leicester de s'approcher du titre en ouvrant le score contre Swansea, il a été désigné "meilleur joueur" de Premier League par ses pairs, une distinction méritée en raison de ses 17 buts et 11 passes décisives.

ANGLETERRE

Riyad Mahrez n'a pas arrêté de sourire dimanche. Il a d'abord débloqué le score de façon opportuniste pour Leicester contre Swansea (4-0) en contrant un dégagement et battant le gardien d'un tir du gauche (10e). Révélation de la saison en championnat d'Angleterre, l'Algérien de 25 ans a ensuite été élu meilleur joueur. Il est le premier Africain a être ainsi distingué.

Kelechi Iheanacho, une nouvelle fois très remuant et à l'aise avec Sergio Agüero, s'est signalé avec Manchester City contre Stoke (4-0). Après avoir provoqué un penalty (43e), le Nigérian de 19 ans a inscrit un doublé (64e, 74e). En 9 titularisations, il a inscrit sept buts et donné quatre passes décisives.

John Obi Mikel, titulaire dans l'axe de la défense de Chelsea contre Bournemouth (4-1), n'a pas rassuré malgré la large victoire et son gardien s'est retrouvé très exposé, notamment en première période. Sur la même action (45e), le milieu nigérian de 29 ans aurait notamment pu coûter deux penalties pour deux fautes coup sur coup. 

Entré pour une fois en jeu (70e) à Aston Villa (4-2), le meneur sénégalais de Southampton Sadio Mané a refermé la marque dans les arrêts de jeu d'une tête décroisée (90+4). Son 7e but en championnat.

Papiss Cissé, transparent en première période à Liverpool (2-2), a relancé Newcastle dès la reprise, en réduisant le score (48e) d'une tête dans le but vide, alors que le gardien était passé à travers du centre. Il s'agit du 3e but cette saison pour l'attaquant sénégalais.

Yannick Bolasie a été intenable avec Crystal Palace contre Watford (2-1), jusqu'à son remplacement de la 74e minute, en demi-finale de Coupe d'Angleterre. Quasiment toutes les actions dangereuses ont transité par l'ailier congolais de 26 ans, qui a ouvert le score de la tête sur corner dès la 6e minute. 

ALLEMAGNE

Eric-Maxim Choupo-Moting a mis Schalke sur orbite dès la 14e minute mais le club de Gelsenkirchen s'est ensuite effondré (3-2) face à Leverkusen. Parti quasiment du milieu de terrain, l'international camerounais a accéléré pour aller ajuster le gardien d'une frappe déviée du bout du pied par un défenseur. Son quatrième but de la saison en Bundesliga après quatre mois de disette. 

Muet depuis début mars, l'attaquant nigérian Anthony Ujah a relancé son compteur mais son 10e but de la saison n'a servi qu'à sauver l'honneur du Werder  vendredi à Hambourg (2-1). Ujah, à la limite du hors-jeu, a fait mouche de la tête (65), six minutes seulement après avoir remplacé le milieu offensif malien Sambou Yatabaré. 

Absent en Coupe mercredi, Pierre-Emerick Aubameyang a aussi manqué la victoire (3-0) de Dortmund à Stuttgart. L'attaquant gabonais, qui soigne encore un orteil blessé à l'entraînement, devrait selon son coach renouer mardi avec l'entrainement.

ESPAGNE

Belle victoire pour Nabil El Zhar et Mubarak Wakaso, buteurs avec Las Palmas: le club canarien a mathématiquement assuré son maintien en Liga grâce à un large succès 4-0 contre l'Espanyol Barcelone. Le milieu offensif marocain El Zhar a ouvert la marque d'une puissante frappe croisée après un déboulé sur la droite de la surface. Quant au Ghanéen Wakaso, il a inscrit son premier but d'une merveilleuse volée à bout portant expédiée dans la lucarne.

FRANCE

Si le Gazélec Ajaccio a gagné le derby corse face à Bastia (3-2) pour s'extirper de la zone rouge, il le doit à son Marocain Khalid Boutaïb et son Tunisien Mohamed Larbi, tous deux buteurs.

L'Ivoirien Giovanni Sio a lui arraché le nul pour Rennes, en fin de match face à Monaco (1-1). Un résultat cependant insuffisant pour rêver à l'Europe.

Le Sénégalais Souleymane Camara a lui marqué le quatrième but de Montpellier (55e), qui a écrasé Troyes (4-1), déjà relégué.

Enfin le défenseur Camerounais Nicolas Nkoulou a symbolisé les difficultés marseillaises actuelles en inscrivant un but contre son camp, après une mésentente avec son gardien Steve Mandanda. Mais l'OM a fini par égaliser face à Nantes (1-1), un 15e match sans victoire à domicile.

AFP

Ses derniers articles: L'Église craint que la RDC sombre dans "une situation incontrôlable"  Bénin: RSF dénonce la suspension de quatre médias en 48 heures  La longévité politique des chefs d'État africains 

Africains

AFP

La longévité politique des chefs d'État africains

La longévité politique des chefs d'État africains

AFP

Africains d'Europe: Benatia submergé, Naby Keita encore décisif

Africains d'Europe: Benatia submergé, Naby Keita encore décisif

AFP

CPI: le président ivoirien opposé au départ de nouveaux pays africains

CPI: le président ivoirien opposé au départ de nouveaux pays africains