mis à jour le

L'hôtel Radisson Blu hotel, le 18 février 2016. Crédit photo: HABIBOU KOUYATE / AFP
L'hôtel Radisson Blu hotel, le 18 février 2016. Crédit photo: HABIBOU KOUYATE / AFP

Le Mali annonce l'arrestation du cerveau de l'attaque du Radisson Hotel

Le suspect est un Mauritanien.

Le 20 novembre 2015, l'assaut de l'hôtel Radisson Blu de Bamako, au Mali par un commando de djihadistes des groupes terroristes Al-Mourabitoune et Al-Qaïda au Maghreb islamique avait fait 21 victimes et semé l'effroi en Afrique de l'Ouest. Cinq mois plus tard, les autorités maliennes ont annoncé avoir arrêté le «cerveau» de cet attentat, comme le rapporte l'AFP vendredi 22 avril. 

«Le Mali a arrêté le présumé cerveau de l'attaque de l'hôtel Radisson Blu».

Selon l'AFP, le suspect est un Mauritanien. Il est aussi soupçonné d'avoir planifié l'attaque de l'hôtel Byblos dans le centre du Mali en août 2015. 

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Les dix pays les pires pour les enfants sont tous situés en Afrique  Des dizaines de langues locales sont en voie de disparition en Afrique  Oui, le débit internet est plus rapide au Kenya qu'aux Etats-Unis 

Aqmi

Djihadisme

Au Mali, l'armée française ne comprend pas que la rébellion islamiste est ancrée dans la population

Au Mali, l'armée française ne comprend pas que la rébellion islamiste est ancrée dans la population

Terrorisme

Le chômage et la «défense de l'islam» poussent de jeunes sénégalais à la radicalisation

Le chômage et la «défense de l'islam» poussent de jeunes sénégalais à la radicalisation

AFP

Mali: Aqmi fournit une vidéo d'une otage suisse

Mali: Aqmi fournit une vidéo d'une otage suisse

Bamako

AFP

Mali: hommage aux victimes de l'attentat islamiste près de Bamako

Mali: hommage aux victimes de l'attentat islamiste près de Bamako

AFP

Mali: deux morts dans une attaque jihadiste près de Bamako

Mali: deux morts dans une attaque jihadiste près de Bamako

AFP

Mali: arrestation de jihadistes ayant planifié un attentat

Mali: arrestation de jihadistes ayant planifié un attentat