mis à jour le

Le président égyptien Al-Sissi en compagnie du roi d'Arabie Saoudite, le 9 avril 2016. Crédit photo: STRINGER / AFP
Le président égyptien Al-Sissi en compagnie du roi d'Arabie Saoudite, le 9 avril 2016. Crédit photo: STRINGER / AFP

Le peuple égyptien ne supporte pas de voir Al-Sissi s'agenouiller devant l'Arabie Saoudite

Le chef d'Etat égyptien a notamment abandonné la souveraineté de l'Egypte sur des îles au large du Sinaï.

C'est peut-être le début d'un large soulèvement populaire contre Al-Sissi, le président égyptien qui gouverne le pays d'une main de fer depuis 2013.

On a déjà évoqué plusieurs fois sur Slate Afrique les nombreuses atteintes aux droits de l'homme du régime égyptien depuis trois ans. Mais rien ne vaut un petit rappel par la voix de l'ONG Amnesty international:

«La situation des droits humains s'est dégradée de manière continue et dramatique après la destitution du président Mohamed Morsi, en juillet 2013. Le gouvernement a imposé des restrictions sévères à la liberté d’expression, d’association et de réunion. Des milliers de personnes ont été arrêtées et placées en détention lors d'une vague de répression qui s'est abattue sur l'opposition; certaines ont été soumises à une disparition forcée», affirmait Amnesty International dans son dernier rapport sur les droits humains dans le pays.

A lire aussi: «Comment je suis passé de leader de la révolution égyptienne à employé au salaire minimum aux USA»

Mais en ce mois d'avril, la cocotte-minute ne déborde pas à cause d'une énième arrestation d'un opposant. Non, le peuple égyptien se révolte contre la décision de l'Egypte de concéder plusieurs îles baignant au large du Sinaï à l'Arabie Saoudite.

Comme le rapporte le site Egyptian Streets, «plus de 3.000 manifestants se sont rassemblés dans le centre-ville du Caire vendredi 15 avril pour protester contre l'accord entre l'Egypte et l'Arabie Saoudite sur ces îles». Cette vidéo postée par un manifestant sur Facebook donne une idée de l'ampleur du mouvement.

Investissement contre territoires

L'accord avait été conclu entre les deux pays quelques jours plus tôt: il consiste à une rétrocession des îles de Sanafir et Tiran à Ryad. Le site Egyptian Streets précise que les îles Tiran appartenaient à l'Arabie Saoudite avant 1949, mais que cette année-là, le royaume avait décidé de laisser l'armée égyptienne occuper l'île pour se prémunir d'une attaque d'Israël par la mer lors de la guerre israelo-arabe de 1948-49.

Mais cet accord géopolitique n'est évidemment pas perdant-gagnant. Au début du mois d'avril, le roi Salman d'Arabie Saoudite s'était rendu au Caire pour signer de nombreux contrats et accords portant sur de grands chantiers en Egypte, dont un pont devant relier l'Egypte et l'Arabie Saoudite par dessus la mer Rouge.

Mais Al-Sissi payera peut-être cet accord au prix fort sur le plan intérieur.

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: En Gambie, une dictature vieille de 22 ans s'achève dans les urnes  Une télé marocaine maquille des femmes victimes de violences conjugales  Surprise, les mosquées marocaines s'engagent contre le changement climatique 

al-Sissi

Etat policier

Sans honte, la justice égyptienne dénonce les crimes policiers aux Etats-Unis

Sans honte, la justice égyptienne dénonce les crimes policiers aux Etats-Unis

Politique

Comment les activistes égyptiens s'organisent face à la «répression préventive»

Comment les activistes égyptiens s'organisent face à la «répression préventive»

Boulette

L'Egypte a massacré La Marseillaise devant François Hollande, et c'est un peu une spécialité

L'Egypte a massacré La Marseillaise devant François Hollande, et c'est un peu une spécialité

Arabie Saoudite

Arabie Saoudite

Il y aurait finalement près de 2.000 pèlerins décédés dans la bousculade de la Mecque

Il y aurait finalement près de 2.000 pèlerins décédés dans la bousculade de la Mecque

La Mecque

«Les autorités saoudiennes ont menti» à propos de la bousculade dénonce un leader religieux nigérian

«Les autorités saoudiennes ont menti» à propos de la bousculade dénonce un leader religieux nigérian

Arabie Saoudite

Une autorité religieuse saoudienne accuse des pèlerins africains d'être à l'origine de la bousculade à la Mecque

Une autorité religieuse saoudienne accuse des pèlerins africains d'être à l'origine de la bousculade à la Mecque

Mer Rouge

Malentendu

(Fausse) alerte à Hurghada: des touristes pris pour des acteurs porno

(Fausse) alerte à Hurghada: des touristes pris pour des acteurs porno

Pirates

En Somalie, les pirates ont la cote

En Somalie, les pirates ont la cote