mis à jour le

L'hôtel Rhinghotel Cele Tor à Luanda en Angola, en 2006. Crédit photo: JOCHEN LUEBKE / AFP
L'hôtel Rhinghotel Cele Tor à Luanda en Angola, en 2006. Crédit photo: JOCHEN LUEBKE / AFP

Contrairement au Maghreb, les hôtels poussent comme des champignons en Afrique subsaharienne

C'est le nouvel eldorado des groupes hôteliers.

En Afrique du Nord, le secteur du tourisme fait grise mine depuis les révolutions du Printemps arabe en 2011. Un phénomène qui s'est amplifié avec les attaques terroristes qui ont visé l'Egypte ou la Tunisie en 2015. Conséquence, les clients européens ont fui le nord du continent pour d'autres destinations. Par exemple, comme nous vous le racontions sur Slate.fr, le taux d'occupation dans certains hôtels de stations balnéaires du Sinaï est passé de 100 à 20% ces dernières années.

À lire aussi sur Slate.fr: Ironie de l’histoire: le tourisme au Sinaï est né après une vague d’attentats

La conséquence direct de cette chute du tourisme dans la région est logiquement la fin des projets immobiliers mirobolants sur le bord de mer. Comme le montre, chiffres, à l'appui, le site d'informations Quartz dans un article, le nombre d'hôtels en construction en Afrique est en forte hausse depuis quelques années, mais en Afrique subsaharienne et non pas en Afrique du Nord. Ainsi depuis 2012, il s'est construit en moyenne 75 nouveaux hôtels dans les pays bordés par la Méditerranée. Dans le même temps, le nombre d'établissements hôteliers sortis de terre au sud du Sahara est passé de 75 en 2012 à plus de 200 en 2015. 

Mais la faible croissance immobilière en Afrique du Nord est aussi dû «à un marché plus mature», selon Trevor Ward, directeur responsable du management au sein du groupe W Hospitality, interrogé par Quartz. «Au contraire, l'Afrique subsaharienne reste toujours en retard sur le plan des infrastructures et offre de nombreuses opportunités pour les investisseurs», poursuit Quartz. 

Les pays pétroliers, qui attirent les grands groupes du secteur et voit le développement d'une classe moyenne, sont notamment une cible privilégiée par les groupes hôteliers qui y voient un fort potentiel de croissance. Le groupe français Accord a ainsi annoncé la construction de 50 hôtels en Angola entre 2015 et 2017

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: L'Angola nomme sa nouvelle autoroute Fidel-Castro, mauvaise idée  En Gambie, une dictature vieille de 22 ans s'achève dans les urnes  Une télé marocaine maquille des femmes victimes de violences conjugales 

hôtels

AFP

Le voyagiste Fram vend ses 4 hôtels au Maroc et s'estime tiré d'affaire

Le voyagiste Fram vend ses 4 hôtels au Maroc et s'estime tiré d'affaire

AFP

Algérie: les Américains conseillent d'éviter certains hôtels les 4 et 5 juillet

Algérie: les Américains conseillent d'éviter certains hôtels les 4 et 5 juillet

satarbf

Officiel : Une bactérie infeste un complexe de cinq hôtels

Officiel : Une bactérie infeste un complexe de cinq hôtels

luxe

AFP

Les diamants, produit de luxe de plus en plus rare dans les entrailles de la Terre

Les diamants, produit de luxe de plus en plus rare dans les entrailles de la Terre

AFP

En Ethiopie, l'immobilier de luxe en plein boom

En Ethiopie, l'immobilier de luxe en plein boom

Marché émergent

Pour l'industrie du luxe, l'Afrique subsaharienne est le nouvel eldorado

Pour l'industrie du luxe, l'Afrique subsaharienne est le nouvel eldorado

tourisme

Environnement

La COP22 de Marrakech aura surtout été bénéfique au tourisme marocain

La COP22 de Marrakech aura surtout été bénéfique au tourisme marocain

Voyage

L'Afrique du Sud est la destination préférée des touristes sur le continent

L'Afrique du Sud est la destination préférée des touristes sur le continent

AFP

Le braconnage des éléphants prive le tourisme africain de 25 millions de dollars

Le braconnage des éléphants prive le tourisme africain de 25 millions de dollars