mis à jour le

Des soldats français au Mali, le 5 juillet 2015. Crédit photo: PHILIPPE DESMAZES / AFP
Des soldats français au Mali, le 5 juillet 2015. Crédit photo: PHILIPPE DESMAZES / AFP

Trois soldats français tués au Mali

Le militaire est mort dans l'explosion d'une mine a annoncé l'Elysée mardi 12 avril.

Une mauvaise nouvelle a vite succédée à une autre pour l'armée français au Mali. Mardi 12 avril, la présidence française annonçait qu'un militaire avait été tué dans l'explosion d'une mine contre son véhicule. Il s'agissait du «cinquième militaire [français] tué au combat» depuis le lancement de l'opération Barkhane, selon le ministère de la Défense. 

«Le président de la République a appris avec émotion la mort d’un militaire du 511ème régiment du train d’Auxonne, tué ce matin au cours d’une opération au nord du Mali par l’explosion d’une mine contre son véhicule blindé », a annoncé, mardi 12 avril, la présidence française.

Puis dans la nuit du 12 au 13 avril, deux autres soldats français touchés par la même explosion sont décédés à la suite de leurs blessures. 

L’opération Barkhane, dispositif qui a succédé le 1er août 2014 à l’opération Serval, mobilise quelque 3 500 militaires en Mauritanie, au Mali, Niger, Tchad et Burkina Faso.

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: L'Algérie, premier importateur d'armes sur le continent africain  Le nouveau développeur star de Google est un Camerounais de 17 ans  Les fumeurs algériens se lamentent de la pénurie de cannabis 

Barkhane

Crise

Le Mali a nouveau menacé par les groupes djihadistes

Le Mali a nouveau menacé par les groupes djihadistes

AFP

Mali: les jihadistes donnent des coups, mais la menace reste "résiduelle", selon le commandant de Barkhane

Mali: les jihadistes donnent des coups, mais la menace reste "résiduelle", selon le commandant de Barkhane

Opération Barkhane

Au Mali, les mines sont devenues le principal danger pour les forces françaises

Au Mali, les mines sont devenues le principal danger pour les forces françaises

France

Algérie

La colonisation a été plusieurs fois qualifiée de crime contre l’humanité

La colonisation a été plusieurs fois qualifiée de crime contre l’humanité

Politique

Le «pèlerinage d'Alger» d'Emmanuel Macron

Le «pèlerinage d'Alger» d'Emmanuel Macron

AFP

Non-lieu en France dans une enquête sur le génocide au Rwanda

Non-lieu en France dans une enquête sur le génocide au Rwanda