mis à jour le

Congo: l'opposant Kolélas veut une enquête impartiale sur les violences

Le dirigeant d'opposition congolais Guy-Brice Parfait Kolélas a déclaré mardi à l'AFP qu'il jugeait "bizarre" la version des autorités de Brazzaville sur les violences ayant secoué lundi les quartiers sud de la capitale congolaise et a demandé qu'"une enquête soit menée en toute impartialité" sur cette affaire.

Arrivé deuxième à la présidentielle du 20 mars avec plus de 15% des suffrages, M. Kolélas a par ailleurs dit son étonnement de voir la Cour constitutionnelle rejeter son recours contestant les résultats officiels de ce scrutin au motif qu'il n'aurait pas été déposé dans les temps. "Nous étions dans les délais", a-t-il dit, mais la Cour a compté "le dimanche et le lundi [de Pâques] fériés comme des jours ouvrés".

AFP

Ses derniers articles: RDC: 4 miliciens et 2 soldats tués dans des combats dans l'est  Cameroun: "En train de redevenir les Lions Indomptables" estime Moukandjo  Mali: relance de l'accord de paix avec un nouveau calendrier 

enquête

AFP

Ouganda: enquête Fifa pour trafic de billets contre le président de la Fédération

Ouganda: enquête Fifa pour trafic de billets contre le président de la Fédération

AFP

Gabon: enquête judiciaire après l'assaut de plusieurs médias

Gabon: enquête judiciaire après l'assaut de plusieurs médias

AFP

Enquête sur le secteur minier: la Tanzanie suspend un journal

Enquête sur le secteur minier: la Tanzanie suspend un journal

violences

AFP

RDC: l'ONU va envoyer des experts pour enquêter sur les violences au Kasai

RDC: l'ONU va envoyer des experts pour enquêter sur les violences au Kasai

AFP

Togo: cérémonies de "purification" en mémoire des violences politiques

Togo: cérémonies de "purification" en mémoire des violences politiques

AFP

Tunisie: une dispute entre jeunes dégénère en violences tribales

Tunisie: une dispute entre jeunes dégénère en violences tribales