mis à jour le

Mauritanie: deuxième remaniement ministériel en deux mois

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a procédé à un nouveau remaniement de son gouvernement, le deuxième en moins de deux mois, qui affecte au total six ministères, a annoncé samedi l'Agence mauritanienne d'information (AMI, officielle), après le décès d'un ministre la semaine dernière.

Les changements ont été opérés vendredi soir, selon un décret présidentiel cité par l'AMI, sans qu'aucune explication ne soit fournie de source officielle, comme lors des précédents réaménagements, dont le dernier remonte au 9 février.

Ce remaniement intervient après le décès en fonction, le 27 mars, du ministre de l'Equipement et des Transports, Mohamed Ould Khouna, ayant succombé à un arrêt cardiaque. Le remplacera Ahmed Salem Ould Abderraouf.

Deux femmes font leur entrée au gouvernement : Amal Mint Maouloud et Zeinebou Mint Ely Salem. La première devient ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de l'Aménagement du territoire en remplacement de Seyidna Ali Ould Sidi Ould El Jeilany, par ailleurs nommé président de la Cour des Comptes.

Zeinebou Mint Ely Salem est quant à elle désignée ministre chargée du Secrétariat général du gouvernement. Elle remplace à ce poste une autre femme, Hawa Tandia, désormais ministre des Relations avec le Parlement et la Société civile.

Mohamed Lemine Ould Cheikh, précédemment ministre des Relations avec le Parlement, devient ministre de la Culture et de l'Artisanat, et porte-parole du gouvernement.

L'ex-ministre de la Culture, Hindou Mint Aynina, quitte le gouvernement, de même que Brahim Ould M'Bareck Ould Mohamed El Moctar, ex-ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement. 

Ce dernier est remplacé par un autre nouveau venu dans l'équipe, Mohamed Abdallahi Ould Oudaa, précédemment directeur général de la Société nationale industrielle et minière (Snim).

Yahya Ould Hademine demeure Premier ministre, poste qu'il occupe depuis août 2014, après avoir été ministre de l'Equipement et des Sports du président Ould Abdel Aziz. Elu une première fois en 2009, Mohamed Ould Abdel Aziz a été réélu en juin 2014 pour un second mandat de cinq ans.

AFP

Ses derniers articles: Le village natal de Mugabe en deuil de l'enfant du pays  Le monde compte plus de 40 millions d'esclaves  Niger: trois militants innocentés après une manifestation violente 

Remaniement

AFP

Centrafrique: le président Touadéra annonce un remaniement ministériel

Centrafrique: le président Touadéra annonce un remaniement ministériel

AFP

Vaste remaniement ministériel en Tunisie

Vaste remaniement ministériel en Tunisie

AFP

Afrique du Sud: un juge somme Zuma de justifier son remaniement

Afrique du Sud: un juge somme Zuma de justifier son remaniement