mis à jour le

Un vendeur MTN dans une rue de Kampala, en Ouganda, le 18 novembre 2015. Crédit photo: ISAAC KASAMANI / AFP
Un vendeur MTN dans une rue de Kampala, en Ouganda, le 18 novembre 2015. Crédit photo: ISAAC KASAMANI / AFP

Le PDG de MTN boude le Sud-Soudan car «les gens achètent plus de pain que de téléphones»

Le groupe télécom sud-africain va réduire ses investissements dans le nouvel Etat africain en raison de la guerre civile.

Il suffit souvent d'une phrase un peu maladroite pour que le PDG d'une multinationale devienne le nouvel anti-héros haï du capitalisme. C'est ce qu'a fait l'un des dirigeants du groupe de télécommunications sud-africain MTN lors d'un déplacement à Juba, la capitale du Soudan du Sud, le 29 mars. Comme le rapporte le site Quartz, Khumbulani Dhlomo a expliqué par une formule lapidaire à Juba pourquoi MTN réduisait ses effectifs sur place de 170 à 80 personnes après avoir investi plus de 170 millions de dollars dans le pays: 

«Les gens ont maintenant à choisir entre acheter un téléphone et acheter du pain», a déclaré le représentant du groupe sud-africain. 

Si la formule est choquante, le fond du message n'est pas foncièrement faux. Dernier Etat apparu sur la carte du continent africain en 2011, le Soudan du Sud est plongé dans une guerre civile qui a plongé le pays dans le chaos: les revenus liés au pétrole dont est dépendant Juba se sont effondrés et plusieurs millions d'habitants sont menacés par la famine. Dans son dernier rapport sur la situation catastrophique du Soudan du Sud, l'ONG Amnesty International affirmait: 

«Environ 1,6 million de personnes étaient toujours déplacées à l’intérieur du pays et quelque 600 000 autres avaient trouvé refuge dans les pays voisins. Au moins quatre millions de personnes étaient confrontées à des pénuries alimentaires».

Dommage que Khumbulani Dhlomo ne veuille pas mulitiplier les pains, plutôt que des téléphones, dans un pays qui en aurait pourtant bien besoin. 

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Les dix pays les pires pour les enfants sont tous situés en Afrique  Des dizaines de langues locales sont en voie de disparition en Afrique  Oui, le débit internet est plus rapide au Kenya qu'aux Etats-Unis 

famine

AFP

Ethiopie: la famine menace alors que l'argent des humanitaires s'épuise

Ethiopie: la famine menace alors que l'argent des humanitaires s'épuise

AFP

Famine au Soudan du Sud: les ONG redoutent une catastrophe

Famine au Soudan du Sud: les ONG redoutent une catastrophe

AFP

Soudan du Sud: une famine causée par le conflit

Soudan du Sud: une famine causée par le conflit

MTN

AFP

Nigeria: l'opérateur sud-africain MTN a fait le jeu de Boko Haram, estime le président Buhari

Nigeria: l'opérateur sud-africain MTN a fait le jeu de Boko Haram, estime le président Buhari

AFP

Téléphonie: démission du PDG du groupe sud-africain MTN après une amende au Nigeria

Téléphonie: démission du PDG du groupe sud-africain MTN après une amende au Nigeria

Nouvelles technologies

Google veut vendre des smartphones low-cost en Afrique, mais la Chine le fait déjà

Google veut vendre des smartphones low-cost en Afrique, mais la Chine le fait déjà