mis à jour le

Abus sexuels en Centrafrique: l'ONU veut forcer les États pourvoyeurs de Casques bleus

Le chef des opérations de maintien de la paix de l'ONU Hervé Ladsous, en visite à Bangui, veut "obliger les États contributeurs à agir" contre les abus sexuels perpétrés par des Casques bleus, un phénomène "abominable et inacceptable", particulièrement aigu en Centrafrique.

Question: Une quarantaine de cas d'abus sexuels ont été recensés depuis le début du mandat de la Minusca en Centrafrique (septembre 2014). Quelle est votre réaction? 

Réponse: C'est abominable. Lamentable, inacceptable. Il faut obliger les États contributeurs à agir contre ce phénomène, car la vraie clé est chez eux, d'abord dans la façon dont ils recrutent les Casques bleus.

En ce qui me concerne je cherche à pousser deux idées: un, obtenir que les pays contributeurs acceptent d'organiser des cours martiales in situ, dans le pays.

Et deux, quand des Casques bleus sont recrutés, que l'on puisse enregistrer leur ADN, de façon confidentielle bien sûr, pour que, si plus tard il y a des accusations de viol, de paternité, ce soit plus facile à reconstituer. Cela aura un effet dissuasif. Et puis il faut s'occuper des victimes, ne pas les laisser tomber. N'oublions pas que le coeur de notre mandat c'est la protection des civils.

Q/ Comment jugez-vous la situation en Centrafrique aujourd'hui, alors que le nouveau président Faustin Archange Touadéra vient de prêter serment ? 

R/ Entre la situation il y a trois ans et aujourd'hui, il n'y a pas photo. La sécurité globalement est revenue, même si ce n'est pas partout. Le président a été élu dans des conditions incontestables, sa victoire a été reconnue par son concurrent. Ce n'est pas si fréquent en Afrique.

La page de la transition est fermée, il faut maintenant que les législatives se déroulent bien, que très vite un gouvernement puisse être désigné et mis en place, le plus large et le plus représentatif possible, et que tout le monde - la sous-région, l'Union africaine, les Nations unies, les institutions financières internationales, se mettent d'accord sur le programme de travail. 

Q/ Quelles sont les priorités ?

R/ Il faut désarmer les ex-combattants, avancer sur la réconciliation nationale, lutter contre l'impunité et mettre en place cette cour pénale spéciale pour juger tous les criminels centrafricains. Il y a besoin de justice. Concernant le programme DDR (Désarmement démobilisation réintégration), il va falloir faire un tri assez précis pour identifier ceux qui ont des choses à se reprocher, qui ont du sang sur les mains, et les autres, ceux qu'on peut intégrer dans les corps armés.

Il faut aussi aider le pays à se structurer, recréer son administration, que l'État fasse sentir sa présence sur tout le territoire. Aujourd'hui, il n'y a plus de taxes perçues. Que deviennent les troncs d'arbres précieux sciés clandestinement, les diamants ? Que deviennent les ressources centrafricaines ? Il y a toute une série de ressources qui échappent à l'État, aux services fiscaux.

AFP

Ses derniers articles: CAN-Féminine 2016: le Nigeria douche les espoirs des Lionnes du Cameroun  L'Algérie déplore la faiblesse du commerce interafricain  Génocide: la peine du premier Rwandais condamné en France confirmée en appel 

abus

AFP

Kenya: 3 policiers poursuivis pour le meurtre d'un avocat critique des abus de la police

Kenya: 3 policiers poursuivis pour le meurtre d'un avocat critique des abus de la police

AFP

Abus sexuels par des soldats en Centrafrique: Paris veut faire "toute la lumière"

Abus sexuels par des soldats en Centrafrique: Paris veut faire "toute la lumière"

AFP

Abus sexuels par des soldats français en Centrafrique: Paris veut faire "toute la lumière"

Abus sexuels par des soldats français en Centrafrique: Paris veut faire "toute la lumière"

bleus

AFP

RDC: une fillette tuée et 31 Casques bleus blessés

RDC: une fillette tuée et 31 Casques bleus blessés

AFP

Soudan du Sud: les Casques bleus mis en cause par une ONG

Soudan du Sud: les Casques bleus mis en cause par une ONG

AFP

Soudan du Sud: Juba accepte le déploiement de Casques bleus supplémentaires

Soudan du Sud: Juba accepte le déploiement de Casques bleus supplémentaires

Etats

AFP

Soudan: le Darfour a voté pour le maintien de ses cinq Etats

Soudan: le Darfour a voté pour le maintien de ses cinq Etats

AFP

Viols en Centrafrique: le Conseil de sécurité demande aux Etats d'enquêter

Viols en Centrafrique: le Conseil de sécurité demande aux Etats d'enquêter

AFP

Nigeria: le parti du président élu remporte des Etats clés lors des élections locales

Nigeria: le parti du président élu remporte des Etats clés lors des élections locales