SlateAfrique

mis à jour le

Zimbabwe - Mugabe se prend pour une rock star

La nouvelle star de la chanson au Zimbabwe? Robert Mugabe, 88 ans et accessoirement président de la République zimbabwéenne, au pouvoir depuis 1980.

Après le rap de Yoweri Museveni, le président de l'Ouganda, place au nouveau hit de l'automne au Zimbabwe: «Toita Sei». Il s'agit de la chanson de Robert Mugabe récemment enregistré avec le groupe de musique zimbabwéen Born Free Crew sous la direction du ministre des Médias, de l'Information et de la Publicité, Webster Shamu. La chanson, diffusée en boucle sur les télévisions et radios zimbabwéennes, est devenu l'hymne officiel des meetings et autres rassemblements des jeunes membres de la Zanu-PF, le parti de Robert Mugabe.

A quelques mois de l'élection présidentielle au Zimbabwe, bien qu'aucune date n'ait encore été fixée, tous les moyens sont bons pour inciter le peuple à voter Zanu-PF. Dans cette chanson, Mugabe raconte de quelle façon le Zimbabwe a été colonisé par la Grande-Bretagne, quel était le quotidien des Noirs en Rhodésie du Sud (le nom d'usage du Zimbabwe à l'époque coloniale), et comment les Zimbabwéens ont dû lutter pour conquérir leur indépendance. Un discours qui n'a rien de bien nouveau. Pourtant, pour le quotidien zimbabwéen The Herald:

«Quel meilleur moyen que la musique pour répandre les sages paroles de celui qui a combattu en première ligne pour la liberté et l'indépendance du Zimbabwe?»

Si la musique adouçit les moeurs, cela n'est pas forcément vrai en politique. Dans sa chanson, Mugabe attaque les anciens fermiers blancs en les accusant d'être racistes et d'être à l'origine des maux du Zimbabwe. Il affirme également qu'il faut faire davantage sur le plan économique pour les Noirs. Pour un fermier blanc du Zimbabwe interrogé par la BBC:

«Son message —raciste et discriminant— perpétue l'antagonisme entre Blancs et Noirs que nous essayons tous de dépasser.»

Nouvel outil de propagande du pouvoir, cette chanson figure dans le nouvel album de Born Free Crew, qui avait déjà sorti en 2010 le titre «Get connected» avec en featuring, Robert Mugabe. L'album, intitulé «Nhaka Yedu/Our Heritage», est actuellement dans les bacs. Avec en prime, la sortie prochaine du DVD.

Lu sur The Herald Online, BBC

A lire aussi

Le rap du président-candidat Museveni

Les «Mégalos d’or» africains

Mugabe, le pire des dictateurs africains