mis à jour le

Le chef du gouvernement libyen parrainé par l'ONU est arrivé

Le chef du gouvernement d'union nationale parrainé par l'ONU, Fayez al-Sarraj, est arrivé mercredi à Tripoli, accompagné de plusieurs membres de son cabinet, selon une source militaire.

"Accompagné par plusieurs membres du conseil présidentiel, M. Sarraj est arrivé à la base navale (de Tripoli) où ils a tenu une réunion avec les officiers de la base navale", a indiqué à l'AFP un responsable militaire de la marine libyenne. 

"Le président et les membres du Conseil présidentiel (CP) sont arrivés sains et sauf à Tripoli", a annoncé le CP sur sa page officielle sur Facebook.

M. Sarraj, qui était à Tunis mardi, est arrivé par la mer dans des circonstances qui n'ont pas été dévoilées.

Les autorités qui contrôlent la capitale ont cherché ces derniers jours à empêcher par tous les moyens sa venue à Tripoli, allant jusqu'à la fermeture de l'espace aérien à plusieurs reprises pendant plusieurs heures.

Elles avaient décrété vendredi "l'état d'urgence maximal" dans la capitale après l'annonce par le gouvernement d'union nationale de sa volonté de s'y installer prochainement.

Le gouvernement d'union nationale a été créé en vertu d'un accord signé en décembre 2015 au Maroc et parrainé par l'ONU. Il est censé mettre fin au conflit qui oppose deux "gouvernements" rivaux siégeant l'un à Tripoli et l'autre à Tobrouk dans l'est.

Les Tripolitains craignent des affrontements entre les autorités de Tripoli et celles qui soutiennent le gouvernement d'union. 

"C'est aujourd'hui, depuis Tripoli, capitale de tous les Libyens, que nous allons travailler", a déclaré Ahmed Metig, vice-président du CP, sur sa page Facebook. 

AFP

Ses derniers articles: Egypte: le boss du club de Zamalek, un parfum de dynamite  Guinée: retour au calme, le parquet demande l'arrêt de la grève  Macron qualifie de "crime contre l'Humanité" les faits d'esclavage en Libye 

chef

AFP

Le chef du Parlement européen veut mobiliser 40 milliards d'euros pour l'Afrique

Le chef du Parlement européen veut mobiliser 40 milliards d'euros pour l'Afrique

AFP

Somalie: 27 tués dans l'attaque de samedi, le chef de la police débarqué

Somalie: 27 tués dans l'attaque de samedi, le chef de la police débarqué

AFP

Ouganda: le chef de l'opposition remis en liberté et inculpé

Ouganda: le chef de l'opposition remis en liberté et inculpé

gouvernement

AFP

Togo: l'opposition ne cède pas, le gouvernement annule une conférence internationale

Togo: l'opposition ne cède pas, le gouvernement annule une conférence internationale

AFP

Gabon/violences post-électorales: le gouvernement rejette toute autre "enquête internationale" que la CPI

Gabon/violences post-électorales: le gouvernement rejette toute autre "enquête internationale" que la CPI

AFP

Somalie: l'attentat de Mogadiscio met en lumière la fragilité du gouvernement

Somalie: l'attentat de Mogadiscio met en lumière la fragilité du gouvernement

l'ONU

AFP

L'ONU renforce de 900 militaires sa mission de paix en Centrafrique

L'ONU renforce de 900 militaires sa mission de paix en Centrafrique

AFP

Violences au Cameroun: l'ONU prête

Violences au Cameroun: l'ONU prête

AFP

Paris va défendre face

Paris va défendre face