mis à jour le

Attaque contre un site gazier: l'algérien Sonatrach assurera la production

Le groupe pétrolier algérien Sonatrach a annoncé mardi que son personnel continuera à assurer la production sur un site gazier visé par une attaque, après le retrait temporaire des effectifs de ses partenaires britannique BP et norvégien Statoil.

"Le personnel de Sonatrach continuera à assurer la production", sur le site gazier de Khrechba, près de la région d'In Salah (1.300 km au sud d'Alger), a annoncé le groupe algérien dans un communiqué cité par l'agence APS.

Il a précisé que la production sur ce site avait "même augmenté à 19,5 millions de m3 par jour contre 18 millions de m3 par jour", avant l'attaque.

BP et Statoil ont annoncé lundi le retrait temporaire de leur personnel respectif des sites gaziers d'In Salah et d'In Amenas, trois jours après une attaque jihadiste contre le site de Khrechba, revendiquée par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Des islamistes armés ont attaqué vendredi à la roquette ce site gazier du sud de l'Algérie, exploité par Sonatrach, BP et Statoil, sans faire de victime.

Cette nouvelle attaque jihadiste a eu lieu trois ans après la prise d'otages meurtrière d'In Amenas, autre site gazier du sud algérien. Au total, 40 employés de dix nationalités avaient été tués ainsi que 29 assaillants.

"Après avoir constaté que les conditions sécuritaires et techniques étaient réunies (...) Sonatrach a décidé de rouvrir les puits et remettre l'usine en exploitation, le jour de l'incident, à minuit", a ajouté le groupe.

Cette reprise, qui s'est effectuée de manière graduelle par le personnel de Sonatrach, a "permis d'atteindre les niveaux de production ciblés", selon la même source.

La production de gaz sur le site de Tiguentourine à In Amenas à elle été "ramenée de 13,5 millions de m3 à 15 millions de m3" par jour, a précisé le groupe algérien.

attaque

AFP

Nigeria: colère après la disparition de lycéennes lors d'une attaque de Boko Haram

Nigeria: colère après la disparition de lycéennes lors d'une attaque de Boko Haram

AFP

Nigeria: le spectre d'un "nouveau Chibok" après une attaque de Boko haram

Nigeria: le spectre d'un "nouveau Chibok" après une attaque de Boko haram

AFP

Kenya: la veuve d'un imam condamnée

Kenya: la veuve d'un imam condamnée

production

AFP

Tunisie: la production de phosphate toujours paralysée

Tunisie: la production de phosphate toujours paralysée

AFP

Tanzanie: les autorités s'attaquent

Tanzanie: les autorités s'attaquent

AFP

Tunisie: la production de phosphate

Tunisie: la production de phosphate

site

AFP

Pauvreté: Des Nigérians en colère occupent un site pétrolier de Shell

Pauvreté: Des Nigérians en colère occupent un site pétrolier de Shell

AFP

BBC Nigeria lance son 1er site d'information en pidgin: une revanche identitaire

BBC Nigeria lance son 1er site d'information en pidgin: une revanche identitaire

AFP

CAN-2019

CAN-2019