mis à jour le

"On l'a eu": Salah Abdeslam arrêté

Salah Abdeslam, suspect-clé des attentats de Paris en novembre, a été arrêté vendredi après-midi au cours d'une opération policière à Bruxelles, a-t-on appris de sources belge et française.

"On l'a eu", s'est réjoui dans un Tweet le secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration Theo Francken, confirmant des informations policières françaises sur l'arrestation du suspect-clé des attentats du 13 novembre qui ont fait 130 morts.

Salah Abdeslam a été blessé à une jambe lors de l'opération policière au cours de laquelle il a été interpellé, ont précisé vendredi des sources policières à Paris.

Un autre homme, encore non-identifié, a été arrêtés lors de cette opération, a expliqué l'une de ces sources, sans préciser si le troisième homme, retranché dans un appartement, avait été interpellé ou pas.

Salah Abdeslam, homme-clé des attentats de Paris en novembre, a été blessé à une jambe lors de l'opération policière à Bruxelles au cours de laquelle il a été interpellé, a-t-on appris vendredi de sources policières.

Lors de cette opération, Abdeslam et un autre homme, non identifié à ce stade, ont été arrêtés, a expliqué l'une de ces sources, sans préciser si le troisième homme, retranché dans un appartement, avait été interpellé ou pas.

Un hélicoptère survolait la zone vendredi en fin d'après-midi, a constaté un journaliste de l'AFP.

François Hollande a rejoint le Premier ministre belge Charles Michel dans son bureau pour se tenir informé de l'opération de police à Bruxelles, a-t-on appris dans l'entourage du président français. 

"Je vais passer voir le Premier ministre belge", avait confié M. Hollande à des journalistes à l'issue d'une conférence de presse concluant le sommet européen de Bruxelles.

Salah Abdeslam, 26 ans, Français d'origine marocaine, petit délinquant radicalisé habitant la commune populaire de Molenbeek, est soupçonné d'avoir eu au moins un rôle-clé de logisticien dans les attentats jihadistes qui ont fait 130 morts le 13 novembre à Paris.

Il s'est évaporé dans la nature depuis son exfiltration de Paris par des proches le lendemain des attentats.

La traque de l'homme le plus recherché d'Europe s'était soudain accélérée après la découverte de ses empreintes dans un appartement perquisitionné mardi dans la capitale belge.

AFP

Ses derniers articles: Egypte: "une stratégie de trois ans" pour relancer l'économie  Présidentielle au Ghana: ce qu'il faut savoir  Ghana: briguer la présidence de l'Etat, même en fauteuil roulant