mis à jour le

Présidentielle au Niger: hospitalisation du "candidat-détenu" Hama Amadou

L'opposant Hama Amadou, détenu depuis quatre mois et qui doit affronter le sortant au second tour de la présidentielle du 20 mars au Niger, a été "évacué" vendredi à l'hôpital, a déclaré à l'AFP le porte-parole de l'opposition. 

Hama Amadou "souffre des yeux" et a été "évacué ce matin à l'hôpital de Niamey pour des soins", a précisé Ousseïni Salatou, le porte-parole de la Coalition pour l'Alternance (Copa 2016), qui soutient la candidature de M. Amadou, 66 ans, poursuivi dans une affaire controversée de trafic d'enfants.

Hama Amadou "était malade depuis un moment et cela s'est compliqué hier (jeudi) et donc ils ont jugé utile de l'évacuer ce matin", a-t-il ajouté.

Une députée du parti de Hama Amadou a affirmé à l'AFP que leur candidat avait été "évacué par hélicoptère". 

L'opposant a obtenu 17,79% des suffrages contre 48,41% au président Mahamadou Issoufou au premier tour de la présidentielle du 21 février.

Accusé de trafic d'enfants dans un dossier de "droit commun" selon le pouvoir mais "politique" selon le candidat, l'ancien Premier ministre et ex-président de l'Assemblée, est écroué depuis le 14 novembre à la prison de Filingué, à 180 km au nord de la capitale.

Le 2 mars, la Copa a réclamé la libération de l'opposant afin qu'il puisse mener sa campagne et affronter en "toute régularité" le président sortant. Ses avocats ont déposé une demande de mise en liberté provisoire qui sera examinée le 14 mars par la justice.

AFP

Ses derniers articles: Tchad: Déby menace de retirer ses troupes des opérations en Afrique  "Biens mal acquis": mise en examen de la fille et du gendre de Sassou Nguesso  Ghana: Farmerline, l'application qui permet aux agriculteurs de voir grand 

hospitalisation

AFP

Afrique du Sud: Desmond Tutu rentre chez lui après sa 2e hospitalisation

Afrique du Sud: Desmond Tutu rentre chez lui après sa 2e hospitalisation

AFP

Bouteflika reçoit des ambassadeurs après son hospitalisation

Bouteflika reçoit des ambassadeurs après son hospitalisation

AFP

Abdelaziz Bouteflika quitte la France après une brève hospitalisation

Abdelaziz Bouteflika quitte la France après une brève hospitalisation

présidentielle

AFP

Côte d'Ivoire: retour dans son parti d'un ex-candidat

Côte d'Ivoire: retour dans son parti d'un ex-candidat

AFP

Kenya: huit candidats approuvés pour la présidentielle d'août

Kenya: huit candidats approuvés pour la présidentielle d'août

AFP

Présidentielle au Rwanda: les candidats contrôlés sur les réseaux sociaux

Présidentielle au Rwanda: les candidats contrôlés sur les réseaux sociaux