mis à jour le

Egypte: le président Sissi propose une loi pour limiter les abus policiers

Le président égyptien Abdel Fatah al-Sissi va demander au Parlement de modifier une loi pour durcir les sanctions à l'encontre de policiers auteurs d'abus, a indiqué vendredi son bureau, au lendemain de la mort d'un chauffeur, tué par un policier. 

Cette annonce intervient alors que des dizaines de manifestants se sont rassemblés près du siège de la Direction de la police du Caire, scandant des slogans hostiles au ministère de l'Intérieur. 

Plus tôt dans la journée, le ministère de l'Intérieur avait annoncé que le policier, roué de coups par des résidents après avoir tué le chauffeur, avait été arrêté à l'hôpital. 

Les organisations internationales de défense des droits de l'Homme accusent régulièrement les services de sécurité égyptiens d'avoir recours à la torture et à des passages à tabac mortels sur les détenus. Les dérives policières ont d'ailleurs été un facteur clé de la révolte populaire de janvier 2011 qui a chassé du pouvoir le président Hosni Moubarak.

Selon le communiqué du bureau présidentiel, M. Sissi a indiqué au ministre de l'Intérieur Magdy Abdel Ghaffar qu'"un certain nombre de policiers" avaient commis des abus.

"Ces actes doivent cesser et les responsables rendre des comptes", a déclaré le président à son ministre, selon le communiqué. 

"Cela peut nécessiter des amendements à la loi ou une nouvelle législation qui réglemente l'action de la police dans les rues et assure que tous ceux qui violent les droits des citoyens rendent des comptes" à la justice, poursuit le président égyptien, toujours d'après le communiqué. 

M. Sissi fera des propositions aux Parlement dans les 15 jours. 

abus

AFP

Abus sexuels: les autorités centrafricaines déplorent le non-lieu du parquet de Paris

Abus sexuels: les autorités centrafricaines déplorent le non-lieu du parquet de Paris

AFP

Abus contre les migrants en Libye: les Européens "complices", accuse Amnesty

Abus contre les migrants en Libye: les Européens "complices", accuse Amnesty

AFP

Abus sexuels en Centrafrique: "mauvaise gestion flagrante" des Nations Unies

Abus sexuels en Centrafrique: "mauvaise gestion flagrante" des Nations Unies

loi

AFP

Niger: manifestation contre la loi de finances et les bases militaires étrangères

Niger: manifestation contre la loi de finances et les bases militaires étrangères

AFP

En Tunisie, une loi porteuse d'espoir pour les femmes victimes de violences

En Tunisie, une loi porteuse d'espoir pour les femmes victimes de violences

AFP

A Gboko, au Nigeria, "la loi de la jungle" prévaut entre agriculteurs et éleveurs

A Gboko, au Nigeria, "la loi de la jungle" prévaut entre agriculteurs et éleveurs

policiers

AFP

Meurtres de policiers en Afrique du Sud: sept membres d'un gang tués

Meurtres de policiers en Afrique du Sud: sept membres d'un gang tués

AFP

Afrique du Sud: cinq policiers et un militaire tués par un gang armé

Afrique du Sud: cinq policiers et un militaire tués par un gang armé

AFP

Nigeria: les policiers accusés d'avoir tué le fondateur de Boko Haram réintégrés

Nigeria: les policiers accusés d'avoir tué le fondateur de Boko Haram réintégrés