mis à jour le

Egypte: l'EI dit avoir exécuté deux "espions" de l'armée

La branche égyptienne du groupe Etat islamique (EI) a diffusé des photos montrant l'exécution de deux hommes présentés comme des "espions" pour le compte de l'armée, qui lutte dans la péninsule du Sinaï contre une insurrection jihadiste.

La série de photos publiées jeudi soir sur Twitter montrent deux décapitations distinctes de deux hommes en civil. Le premier est présenté comme étant "un espion des renseignements militaires" et le second "un espion de l'armée". Le site américain spécialisé Site a confirmé l'authenticité des photos.

Depuis que l'armée a destitué le président islamiste Mohamed Morsi en 2013, les militaires et la police sont très régulièrement la cible d'attaques jihadistes, notamment dans le nord du Sinaï, bastion de la branche égyptienne de l'EI.

Les jihadistes affiliés à l'EI ont déjà diffusé plusieurs vidéos montrant l'exécution par balle ou la décapitation "d'espions" accusés de collaborer avec les armées égyptienne ou israélienne.

Selon les autorités, des centaines de policiers et de soldats ont été tués depuis 2013 dans les attaques jihadistes, essentiellement dans le Nord-Sinaï.

La branche égyptienne de l'EI a revendiqué le crash d'un avion de touristes russes qui s'était écrasé le 31 octobre dans le Sinaï et qui avait coûté la vie aux 224 passagers.

AFP

Ses derniers articles: Burkina: ouverture et renvoi du procès du dernier gouvernement Compaoré  RDC: après les plantations Unilever, un rêve contre la pauvreté  Gabon: mort 

l'armée

AFP

Nigeria: l'armée en guerre contre les raffineries illégales

Nigeria: l'armée en guerre contre les raffineries illégales

AFP

Attaque meurtrière contre l'armée au Mali, des "terroristes" neutralisés

Attaque meurtrière contre l'armée au Mali, des "terroristes" neutralisés

AFP

Somalie: le nouveau chef de l'armée réchappe

Somalie: le nouveau chef de l'armée réchappe