mis à jour le

Une jeune fille collecte de l'eau dans la région de Durban en Afrique du Sud, le 9 novembre 2015. Crédit photo: MUJAHID SAFODIEN
Une jeune fille collecte de l'eau dans la région de Durban en Afrique du Sud, le 9 novembre 2015. Crédit photo: MUJAHID SAFODIEN

Portrait d'une Afrique en souffrance face à à la sécheresse

De l'Afrique du Sud à l'Ethiopie, la pénurie d'eau menace cultures et populations.

Depuis plusieurs mois, une sécheresse dramatique – la pire depuis 30 ans – touche une large partie de l'Afrique de l'Est et de l'Afrique australe. En cause, le phénomène climatique El Niño qui perturbe les précipitations. Plusieurs pays, de l'Ethiopie à l'Afrique du Sud, ont déjà déclaré l'état de catastrophe sur une partie de leur territoire. Selon l'Unicef près d'un million d'enfants sont déjà atteints de malnutrition aiguë sévère sur le continent.

Tour d'horizon des régions touchées par cette sécheresse meurtrière et aux lourdes conséquences économiques. 

Au Lesotho, la «sécheresse verte»

Le petit royaume montagneux enclavé au centre de l'Afrique du Sud subit depuis deux ans sa pire sécheresse sur les quatre dernières décennies, le média britannique selon The Guardian. «Une deuxième année de faibles précipitations a asséché les sources d'eau à travers le pays, vidé les réserves de vivres et pourrait mettre un habitant sur trois en situation d'urgence alimentaire», note le journal britannique qui s'appuie sur des sources de l'agence locale des Nations unies.

Et si de récentes pluies ont reverdi l'herbe dans certaines régions, rien en pousse pour autant. «C'est ce qu'ils appellent la "sécheresse verte". L'herbe est illusion, l'eau est rare. Il n'y a rien dans les champs, pas mêmes des légumes», raconte Phole Mpobole, un fonctionnaire du district d'Ha Raliemere dans la région de Mafeteng, à The Guardian.

En Ethiopie, 400.000 enfants en danger

Située dans la corne de l'Afrique, l'Ethiopie a connu plusieurs famines dramatiques au cours de son histoire. La plus tristement célèbre reste celle de 1984. À l'époque l'eau n'était plus tombée depuis des mois dans le nord du pays et des centaines d'enfants mouraient chaque jour de malnutrition. 

Devant les très faibles précipitations de ces derniers mois, causées par le phénomène El Nino, les Ethiopiens sont en passe de revivre le même drame. Il s’agit de «la pire sécheresse depuis cinquante ans», a déclaré John Graham, le directeur de Save The Children à Addis-Abeba, dans un communiqué publié lundi 7 décembre. Selon l’ONG britannique, environ 5,75 millions d’enfants seront touchés. Parmi eux, environ 400 000 seront en risque de sévère malnutrition en 2016.

Un fonctionnaire du ministère de l'Agriculture étudie la qualité du maïs sud-africain, le 10 octobre 2015. Crédit photo: ALBERT GONZALEZ FARRAN/AFP

En Afrique du Sud, le maïs est importé

Il s'agit du pays le plus riche d'Afrique. Si la population sud-africaine est relativement bien protégée contre un risque de famine, le manque d'eau a fait chuter la production agricole. 

«Cet épisode de sécheresse, qui dure depuis plusieurs mois, a particulièrement affecté l’agriculture, et notamment les récoltes de maïs, les plus faibles "depuis 2007", selon le ministère, qui va en importer 600 000 tonnes de maïs pour faire face à la demande et honorer ses engagements à l’étranger», expliquait Le Monde en novembre.

Cinq des neuf régions d'Afrique du Sud ont déclaré l'état de catastrophe en raison de la sécheresse, la pire depuis 35 ans. Sur une grande partie du territoire, les précipitations ont été de 40% inférieures à la normale en 2015. 

«Quand vous conduisez à travers la ceinture du maïs dans la province du nord-ouest du pays près de la frontière avec le Botswana, vous apercevez des champs secs et marron au lieu de vastes étendues vertes et fertiles», peut-on lire dans un reportage du Financial Times

Au Malawi, des réfugiés en danger

Terre d'accueil pour plusieurs milliers de réfugiés de la région des Grands lacs et de la Corne de l'Afrique, le Malawi s'inquiète de la sort avec la sécheresse qui dure. 

La Banque mondiale a été contrainte de réduire les portions alimentaires pour les réfugiés du camp de Dzaleka depuis 6 mois, rapporte Reuters. Les 23.500 personnes du camp de réfugiés n'ont le droit qu'à 40% de la portion alimentaire quotidienne recommandée par l'ONU.

Le Malawi fait face à sa pire sécheresse depuis 1998 selon le quotidien local, Nyasa Times. Trois millions de personnes sont actuellement menacées de malnutrition dans le pays.

Au Mozambique, des rivières évaporées

Après deux années sans eau, il a enfin plu sur le village de Mbalavala au Mozambique il y a deux semaines. Mais les précipitations n'ont pas suffi à mettre fin à la dure sécheresse endurée par les 120 habitants, raconte The Guardian. Pour la seconde année consécutive, les champs du villages resteront vierges à cause du manque d'eau.

Le chef du village a listé les rivières victimes du soleil. «Bambene, Matlavane, Gomaje, Chichaquare, elles se sont toutes évaporées. Le gouvernement a creusé un forage de 150 mètres de profondeur, mais ce n'est pas suffisant. Aujourd'hui, il n'y a plus que de l'eau pour les animaux.»

Dans la région de Mbalavala, de très nombreux autres villages sont touchés par la crise. Selon The Guardian, l'aide alimentaire, principalement britannique, est nécessaire à la survie de 170.000 personnes.

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

famine

Changement climatique

Les défis de la baisse de la pluviométrie dans la Corne de l'Afrique

Les défis de la baisse de la pluviométrie dans la Corne de l'Afrique

AFP

Ethiopie: la famine menace alors que l'argent des humanitaires s'épuise

Ethiopie: la famine menace alors que l'argent des humanitaires s'épuise

AFP

Famine au Soudan du Sud: les ONG redoutent une catastrophe

Famine au Soudan du Sud: les ONG redoutent une catastrophe

malnutrition

AFP

Congo: la malnutrition des enfants déplacés du Pool au-del

Congo: la malnutrition des enfants déplacés du Pool au-del

AFP

RDC: risque de malnutrition sévère pour 400.000 enfants au Kasaï

RDC: risque de malnutrition sévère pour 400.000 enfants au Kasaï

AFP

Somalie: plus d'un million d'enfants menacés de malnutrition aiguë

Somalie: plus d'un million d'enfants menacés de malnutrition aiguë

sécheresse

AFP

Le Maroc scrute les cieux, inquiet face au risque de sécheresse

Le Maroc scrute les cieux, inquiet face au risque de sécheresse

AFP

Kenya: les mirages du Turkana

Kenya: les mirages du Turkana

Soif

La ville du Cap n'a plus que 100 jours de réserve d'eau

La ville du Cap n'a plus que 100 jours de réserve d'eau