mis à jour le

Niger: deux millions de personnes en "insécurité alimentaire" en 2016, selon l'ONU

Deux millions de personnes ont besoin d'une assistance alimentaire urgente en 2016 au Niger, en dépit d'un léger excédent céréalier réalisé à l'issue de la campagne agricole, a indiqué jeudi l'ONU.

"Les acteurs humanitaires estiment à 2 millions le nombre de personnes ayant besoin d'une assistance alimentaire en 2016 au Niger", rapporte le bulletin mensuel du Bureau des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA) à Niamey. 

Les acteurs humanitaires vont assister cette année 1,5 millions de personnes dont des réfugiés de pays voisins, soit 746 000 hommes et 754 000 femmes, selon OCHA. 

Le gouvernement du Niger s'est engagé à assister les 500.000 autres personnes dans le besoin. 

Les ONG humanitaires recherchent environ 147 millions de dollars pour financer leur aide.  Mais "au 15 février, seuls 2,5% des fonds sont mobilisés", a déploré l'agence onusienne.

Ces difficultés alimentaires persistent alors que le Niger a enregistré un excédent de 88.000 tonnes de céréales à l'issue de la campagne agricole de cette année.

Pays pauvre de 17 millions de personnes, le Niger est régulièrement confronté à des crises alimentaires en raison de la sécheresse, de fortes inondations liées au changements climatiques. 

Le Niger détient également l'un des taux de fécondité les plus élevés au monde avec 7,1 à 8 enfants par femme, d'après les chiffres officiels. 

AFP

Ses derniers articles: Trump salue le "potentiel" de l'Afrique où ses amis vont pour "devenir riches"  Le président soudanais presse les citoyens du Darfour de rendre leurs armes  RDC: 12 morts et 92 diparus dans une inondation dans l'est 

l'ONU

AFP

RDC: l'ONU table toujours sur une présidentielle d'ici au 31 décembre

RDC: l'ONU table toujours sur une présidentielle d'ici au 31 décembre

AFP

Nord-est du Nigeria: appel de fonds de l'ONU contre le choléra

Nord-est du Nigeria: appel de fonds de l'ONU contre le choléra

AFP

La faim progresse de nouveau dans le monde, selon l'ONU

La faim progresse de nouveau dans le monde, selon l'ONU