mis à jour le

Ouganda: dates-clés depuis l'indépendance

Rappel des dates-clés de l'Ouganda depuis son indépendance en 1962.

  

- Indépendance - 

- 9 oct 1962: L'Ouganda, sous protectorat britannique depuis 1894, accède à l'indépendance, avec Milton Obote Premier ministre. En 1963, l'Ouganda cesse d'être une monarchie constitutionnelle et le roi de Buganda devient président.

- 15 avr 1966: Milton Obote s'autoproclame président. En 1967, une nouvelle Constitution confère au chef de l'Etat un pouvoir presque absolu. Obote dirige le pays d'une main de fer, limite les prérogatives des chefs traditionnels et met en place des politiques d'inspiration socialiste.

- Règne d'Idi Amin Dada -  

- 25 jan 1971: Le général Idi Amin Dada, commandant de l'armée, prend le pouvoir en l'absence d'Obote et se proclame chef de l'Etat.

Ses huit années de règne sans partage sont marquées par une répression aveugle, avec la mort de 300.000 à 500.000 Ougandais et l'expulsion de la totalité de la communauté indo-pakistanaise. 

Surnommé le "Boucher de l'Afrique" ou encore le "Bouffon" par ses ennemis, il se rend célèbre pour ses déclarations scandaleuses, allant de la provocation verbale à l'approbation des chambres à gaz.

Le 11 avril 1979, Idi Amin Dada est renversé par le Front national de libération de l'Ouganda (FNLO) et l'armée tanzanienne.

  

- Retour d'Obote -

- 15 déc 1980: Obote, après neuf ans d'exil en Tanzanie, revient au pouvoir à la suite de la victoire de son parti, le Congrès du peuple ougandais (UPC), aux élections générales.

Pendant cette seconde présidence, jusqu'en 1985, une guérilla va ravager le centre de l'Ouganda, faisant jusqu'à 300.000 morts. Les forces gouvernementales et la guérilla, dirigée par Yoweri Museveni, vont combattre pendant cinq ans et commettre d'innombrables atrocités.  

- Museveni au pouvoir - 

- 26 jan 1986: Yoweri Museveni prend Kampala à la tête de son Armée de résistance nationale (NRA), puis devient président. Son régime va être aussitôt confronté à des guérillas.

- 7 nov 1987: Les autorités affirment avoir démantelé le Mouvement du Saint-Esprit, de la prêtresse Alice Lakwena, qui avait pris les armes contre le régime. Mais en 1988, Joseph Kony reprend le flambeau de la rébellion à la tête de l'Armée de résistance du seigneur (LRA), composée notamment de rescapés du Mouvement du Saint-Esprit.

- 9 mai 1996: Museveni est élu lors de la première présidentielle directe depuis 1962, puis réélu en 2001. 2006 et 2011 face au leader de l'opposition Kizza Besigye, qui rejette les résultats. En 2005, un amendement de la Constitution avait supprimé la limitation à deux mandats présidentiels.

- Les shebab somaliens frappent Kampala -

- 11 juil 2010: 76 personnes sont tuées dans un double attentat à Kampala, revendiqué par les islamistes somaliens shebab, en représailles à la présence militaire ougandaise au sein de la force de l'Union Africaine en Somalie (Amisom).

Deux kamikazes déclenchent leur ceinture d'explosifs, l'un dans un restaurant éthiopien, l'autre dans le bar d'un club de rugby, alors que les deux établissements retransmettaient la finale de la Coupe du monde de football. Cette attaque est la première action d'envergure des shebab hors de leurs frontières.

- Rébellions et Justice -

- 26 jan 2015: Dominic Ongwen, un des principaux chefs de la rébellion de la LRA, soupçonné de crimes contre l'humanité et crimes de guerre, comparaît pour la première fois devant la Cour pénale internationale (CPI).

La LRA a tué, selon l'ONU, plus de 100.000 personnes et enlevé plus de 60.000 enfants d'abord dans le nord de l'Ouganda, puis lors de son exil dans les pays voisins.

- 22 juil 2015: Le chef de la rébellion des Forces démocratiques alliées (ADF), Jamil Mukulu, arrêté en Tanzanie puis extradé, est inculpé de crimes contre l'humanité et de meurtre de masse par un tribunal ougandais.

Les rebelles musulmans des ADF, opposés à Museveni, sont basés depuis 1995 dans l'est de la République démocratique du Congo, où ils mènent des attaques contre les civils.

AFP

Ses derniers articles: Egypte: "une stratégie de trois ans" pour relancer l'économie  Présidentielle au Ghana: ce qu'il faut savoir  Ghana: briguer la présidence de l'Etat, même en fauteuil roulant