mis à jour le

Ghana: un député de l'opposition mort poignardé

Un député ghanéen de l'opposition, Joseph Boakye-Danquah, a été retrouvé mort après avoir été poignardé à son domicile d'Accra, la capitale, a déclaré la police mardi. 

L'assassinat a eu lieu mardi matin et une enquête a déjà été lancée, a indiqué Georges Dampare, chef de la police pour l'agglomération d'Accra, en ajoutant ne "pas être en mesure de parler des circonstances qui ont mené" à ce crime pour l'instant.

M.Boakye-Danquah, député d'Abuakwa North (est), était membre du principal parti d'opposition, le Nouveau Parti Patriotique (NPP).

Nana Akufo-Addo, du NPP, était le principal rival du président ghanéen John Mahama en 2012. Les deux hommes s'affronteront à nouveau en novembre prochain lors du prochain scrutin présidentiel.

Le député assassiné avait déjà été poignardé et gravement blessé à la main en 2010. Trois personnes avaient été arrêtées et condamnées pour cette attaque en 2013. On ignore pour l'instant s'il existe un lien entre les deux agressions. 

Selon M. Dampare, deux agents chargés de la sécurité du domicile du politicien sont en train d'être interrogés. Au total, cinq personnes ont été arrêtées pour être entendues dans cette affaire, selon le porte-parole de la police à Accra, Afia Tenge.

AFP

Ses derniers articles: Bousculade meurtrière au Maroc: les familles enterrent les victimes  Guinée: un mort lors de manifestations d'élèves contre la situation dans l'éducation  Niger: saisie de 13 tonnes de médicaments contrefaits en provenance d'Inde 

député

AFP

Sénégal: l'ex-président Wade renonce

Sénégal: l'ex-président Wade renonce

AFP

L'Ougandais Bobi Wine, "président du ghetto" et star du reggae devenu député

L'Ougandais Bobi Wine, "président du ghetto" et star du reggae devenu député

AFP

RDC: plus de 3.000 morts au Kasaï selon un député d'opposition

RDC: plus de 3.000 morts au Kasaï selon un député d'opposition

mort

AFP

Maroc: un mort et deux blessés dans une fusillade

Maroc: un mort et deux blessés dans une fusillade

AFP

Mugabe pour le rétablissement, dans les faits, de la peine de mort

Mugabe pour le rétablissement, dans les faits, de la peine de mort

AFP

Maroc: un an après la mort d'un vendeur de poisson, l'onde de choc continue

Maroc: un an après la mort d'un vendeur de poisson, l'onde de choc continue