mis à jour le

Nigeria: la Cour Suprême valide l'élection du gouverneur de l'Etat de Rivers

La Cour suprême du Nigeria a infirmé la décision d'une cour d'appel qui prévoyait l'annulation de l'élection du gouverneur de l'Etat pétrolier de Rivers (sud) et a confirmé la victoire du candidat Nyesom Wike.

Une cour d'appel avait décidé en décembre de l'annulation de l'élection de M. Wike, candidat du Parti démocratique populaire (PDP), qui avait emporté 87% des voix le 11 avril, pour cause de  violences, d'intimidations et de fraudes, et ordonné la tenue d'un nouveau vote dans les trois mois.

Cette décision faisait suite à une plainte de Dakutu Peterside, candidat du parti adverse, le Congrès progressiste (APC). 

M. Wike avait ensuite porté cette affaire devant la Cour suprême. 

La juge Kudiratu Kekere-Ekun et six autres juges de la Cour ont tranché de façon unanime en faveur de M. Wike mercredi soir.

"Le retour de M. Nyesom Wike comme gouverneur élu de l'Etat de Rivers par l'INEC (commission électorale indépendante) est ainsi entériné", a déclaré Mme Kekere-Ekun.

Le scrutin dans l'Etat de Rivers, un Etat crucial où se concentre la production pétrolière et gazière du premier producteur d'or noir d'Afrique, était une bataille clé pour le PDP et l'APC lors des élections des gouverneurs en avril.

Le PDP de l'ancien président Goodluck Jonathan est au pouvoir dans cet Etat depuis le retour du Nigeria à un régime civil en 1999.

AFP

Ses derniers articles: Zimbabwe: l'armée empêche les manifestants d'arriver au palais présidentiel  Décès d'Azzedine Alaïa, couturier surdoué et hors normes  A Harare, soldats et manifestants main dans la main pour faire tomber Mugabe 

gouverneur

AFP

Nigeria: un gouverneur de l'opposition se lance dans la course

Nigeria: un gouverneur de l'opposition se lance dans la course

AFP

Tunisie: démission du gouverneur de Tataouine sur fond de troubles sociaux

Tunisie: démission du gouverneur de Tataouine sur fond de troubles sociaux

AFP

Tanzanie: tollé après les pressions d'un gouverneur sur un média

Tanzanie: tollé après les pressions d'un gouverneur sur un média