mis à jour le

Capture d'écran du site web de Leila Alaoui. DR
Capture d'écran du site web de Leila Alaoui. DR

Décédée dans l'attaque de Ouagadougou, Leila Alaoui avait signé de superbes images sur le Maroc

Le travail de cette Franco-marocaine de 33 ans portait sur la migration, l’identité et l’exil à travers le monde.

Elle est l'une des 30 victimes qui ont péri dans l'attaque terroriste revendiquée par al-Qaïda au Magreb islamique qui a frappé Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, dans la nuit du 15 au 16 janvier. Leila Alaoui, 33 ans, est décédée lundi 18 janvier en soirée des suites de ses blessures dans une clinique de Ouagadougou, a indiqué l’agence de presse marocaine MAP, citant l’ambassade du Maroc au Burkina Faso. Elle était assise à la terrasse du Cappuccino quand les terroristes ont surgi et avait été grièvement blessée, selon l'AFP.

Dans un article «en hommage» à cette artiste qui était exposée jusqu’à ce dimanche 17 janvier, à la Maison Européenne de la Photographie à Paris dans le cadre de la première Biennale des Photographes du Monde Arabe Contemporain, le site Clique publie des images prises par la photographe au Maroc et en Syrie. 

«"Les Marocains" est une série de portraits grandeur nature pris dans un studio transporté à travers le Maroc. Exploitant mon héritage marocain, j'ai passé beaucoup de temps avec différentes communautés pour prendre des photographies à travers leur perspective à eux, dans le but d'avoir un angle plus riche que celui qu'un documentariste extérieur à la communauté pourrait prendre», écrivait Leila Alaoui sur son site web au sujet de son portfolio "Les Marocains".

Leila Alaoui se trouvait au Burkina Faso dans le cadre d'un projet intitulé  "Mon corps : mes droits", une campagne d’information commandée par Amnesty International sur le mariage précoce au Burkina Faso et au Mali, rapporte France24

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Les dix pays les pires pour les enfants sont tous situés en Afrique  Des dizaines de langues locales sont en voie de disparition en Afrique  Oui, le débit internet est plus rapide au Kenya qu'aux Etats-Unis 

Aqmi

Djihadisme

Au Mali, l'armée française ne comprend pas que la rébellion islamiste est ancrée dans la population

Au Mali, l'armée française ne comprend pas que la rébellion islamiste est ancrée dans la population

Terrorisme

Le chômage et la «défense de l'islam» poussent de jeunes sénégalais à la radicalisation

Le chômage et la «défense de l'islam» poussent de jeunes sénégalais à la radicalisation

AFP

Mali: Aqmi fournit une vidéo d'une otage suisse

Mali: Aqmi fournit une vidéo d'une otage suisse

Ouagadougou

AFP

Attentat de Grand-Bassam: un des cerveaux, chef de l'attaque

Attentat de Grand-Bassam: un des cerveaux, chef de l'attaque

AFP

Burkina: Ouagadougou veut relancer la vie nocturne

Burkina: Ouagadougou veut relancer la vie nocturne

AFP

Ouagadougou vit

Ouagadougou vit

photographie

AFP

L'Éthiopienne Aida Muluneh, en quête d'une photographie africaine

L'Éthiopienne Aida Muluneh, en quête d'une photographie africaine

Malick Sidibé

«On pouvait même poser avec un mouton avec moi», disait Malick Sidibé

«On pouvait même poser avec un mouton avec moi», disait Malick Sidibé

Photographie

Une photo comme celle d’Aylan Kurdi peut-elle changer le monde?

Une photo comme celle d’Aylan Kurdi peut-elle changer le monde?