mis à jour le

Capture d'écran YouTube de la vidéo réalisée par Pavegen. DR
Capture d'écran YouTube de la vidéo réalisée par Pavegen. DR

À Lagos, un stade de football révolutionnaire s'éclaire avec les pas des joueurs

Une innovation technologique qui pourrait apporter l'électricité dans de nombreux lieux sur le continent africain.

Depuis quelques années, le continent africain a compris que l'énergie renouvelable offrait un formidable potentiel pour amener l'électricité à ses populations à moindre coût et de manière fiable. L'Union africaine, qui regroupe les 54 pays africains, a même annoncé début décembre 2015 un plan de 20 milliards de dollars pour développer les énergies renouvelables. De nombreux pays africains, le Kenya et l'Afrique du Sud en tête, investissent par exemple massivement dans les parcs à éoliennes, comme nous le racontions déjà sur Slate Afrique.

Sur le terrain, les acteurs privés prennent de vitesse les politiques publiques en expérimentant à tout va. C'est le cas d'une école qui forme de futurs enseignants à Lagos au Nigeria, comme le rapporte le site Quartz. Celle-ci a inauguré l'an passé un terrain de football futuriste qui est le fruit de trois ans d'innovation en partenariat avec le géant énergétique Shell, mais aussi avec Pavegen, une start-up britannique qui fournit des solutions énergétiques à bas-coût à des acteurs africains et avec également le sponsoring d'Akon, producteur américano-sénégalais de RnB.

«À chaque fois que vous marchez ou que vous courez sur le terrain, cela apporte un peu d'énergie que l'on transforme en électricité», explique Laurence Kemball-Cook Pavagen, fondateur de Pavegen, dans la vidéo ci-dessous.

La start-up britannique a mis au point des rectangles de pelouse synthétique qui génèrent de l'électricité en capturant l'énergie cinétique des joueurs: c'est à dire l'énergie produite par leurs mouvements sur un point précis du terrain. Le terrain de Lagos est seulement le second au monde à utiliser cette technologie, après un stade au Brésil. Une innovation qui pourrait permettre d'apporter l'électricité dans de nombreux lieux où il y a beaucoup de passage humain au Nigeria et en Afrique.

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

énergie renouvelable

Sport-Elec

Jouer au foot peut faire des étincelles

Jouer au foot peut faire des étincelles

football

AFP

Pistolets, football et "dégagés": un ex ministre se souvient de Sankara

Pistolets, football et "dégagés": un ex ministre se souvient de Sankara

AFP

Le revers du CHAN, symbole d'un football kényan en piteux état

Le revers du CHAN, symbole d'un football kényan en piteux état

AFP

Cameroun: nomination d'un comité de normalisation

Cameroun: nomination d'un comité de normalisation