mis à jour le

Burkina Faso: premier gouvernement Kaboré qui sera aussi ministre de la Défense

Le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré, élu fin novembre, a formé mercredi un gouvernement de trente ministres dans lequel il assume les fonctions de ministre de la Défense, indique un décret publié mercredi matin à Ouagadougou.

Comme le président Blaise Compaoré, chassé en octobre 2014 par la rue après 27 ans au pouvoir, M. Kaboré a choisi de prendre le portefeuille de la Défense et des Anciens combattants.

La réforme de l'armée est une préoccupation dans un pays où l'armée joue un rôle politique prépondérant et dont l'histoire est constellée de coups d'Etat et de tentatives de putsch.

Sept des neuf chefs d'Etat que le pays a connu depuis son indépendance en 1960 étaient des militaires et M. Kaboré est le premier civil à être démocratiquement élu dans ce pays pauvre d'Afrique de l'Ouest.

Le gouvernement dirigé par le Premier ministre Paul Kaba Thiéba, un économiste qui a fait carrière à la Banque centrale des Etats d'Afrique de l'Ouest (Bcéao), compte sept femmes dont Hadizatou Rosine Coulibaly Sori, qui était une des favorites pour la Primature. Elle occupera le poste stratégique de ministre de l'Economie, des Finances et du Développement.

L'ancien maire de Ouagadougou pendant 17 ans, Simon Compaoré, est le numéro 2 du gouvernement comme ministre d'Etat, ministre de l'Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité intérieure.

Ancien apparatchik du régime Compaoré comme M. Kaboré, Simon Compaoré est, avec le président de l'Assemblée Salif Diallo notamment, une des figures du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) de Blaise Compaoré (avec lequel il n'a pas de lien de parenté) qui avaient quitté le parti pour former le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP). 

Avec le MPP, M. Kaboré a remporté l'élection présidentielle du 29 novembre et le MPP est la première force de l'Assemblée nationale élue le même jour. 

Deux journalistes proches du parti présidentiel font partie du gouvernement. Alpha Barry, fondateur de la radio Oméga FM et ancien correspondant de Radio France internationale (RFI) au Burkina, devient ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l'extérieur.

Rémi Fulgence Dandjinou, directeur général d'une nouvelle télévision privée d'information continue, est ministre de la Communication chargé des relations avec le Parlement.

Deux membres du gouvernement de la Transition mis en place après la chute de Compaoré restent dans l'équipe gouvernementale. Bessolé Réné Bagorro, ministre de l'Urbanisme et de l'Habitat sous la Transition, devient garde des Sceaux, ministre de la Justice, des Droits humains et de la Promotion civique alors que le professeur Filiga Michel Sawadogo reste ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l'Innovation.

Deux partis d'opposition, qui ont signé un accord de gouvernement avec le MPP, sont représentés.

L'Union pour la renaissance/parti sankariste (UNIR/PS, se réclamant de l'ancien président burkinabè Thomas Sankara) dont le candidat, Me Bénéwendé Stanislas Sankara, est arrivé quatrième au scrutin de novembre, a obtenu deux portefeuilles: l'Environnement, Economie verte et Changement climatique (Nestor Bassière) ainsi que les Ressources animales et Hydrauliques (Somanogo Koutou).

Tahirou Barry, troisième de l'élection présidentielle (3,09%), prend le ministère de la Culture et du Tourisme.

Outre la stabilisation démocratique du pays, le gouvernement doit faire face au chômage massif et endémique des jeunes (les moins de 30 ans représentent jusqu'à 70% de la population) et à la pauvreté dans un pays de plus de 17 millions d'habitants dont plus de 40% vivent en dessous du seuil de pauvreté.

AFP

Ses derniers articles: L'Afrique "risque de devenir une colonie chinoise"  Montepuez, le nouveau Far West du Mozambique  Afrique du Sud: Zuma absent aux funérailles d'Ahmed Kathrada 

Burkina

AFP

Attaques: le Burkina interdit la circulation de nuit

Attaques: le Burkina interdit la circulation de nuit

AFP

Religieuse colombienne enlevée: recherches au Mali et au Burkina

Religieuse colombienne enlevée: recherches au Mali et au Burkina

AFP

CAN: Burkina Faso et Egypte se neutralisent 1-1 et vont en prolongation en demi-finales

CAN: Burkina Faso et Egypte se neutralisent 1-1 et vont en prolongation en demi-finales

défense

AFP

Réforme constitutionnelle au Bénin: démission du ministre de la Défense

Réforme constitutionnelle au Bénin: démission du ministre de la Défense

AFP

L'armée allemande aux avant-postes de la défense européenne en Afrique

L'armée allemande aux avant-postes de la défense européenne en Afrique

AFP

Libye: Sarraj sollicite l'expertise de l'Otan en matière de défense

Libye: Sarraj sollicite l'expertise de l'Otan en matière de défense

gouvernement

AFP

Cinq mois après les législatives, le Maroc toujours sans gouvernement

Cinq mois après les législatives, le Maroc toujours sans gouvernement

AFP

Kenya: le gouvernement veut la libération des syndicalistes médicaux

Kenya: le gouvernement veut la libération des syndicalistes médicaux

AFP

Libye: le gouvernement dénonce la formation d'une armée "parallèle"

Libye: le gouvernement dénonce la formation d'une armée "parallèle"