mis à jour le

Rassemblement devant l'ambassade égyptienne en Jordanie en février 2015 après le massacre de 21 coptes. Crédit photo: REUTERS
Rassemblement devant l'ambassade égyptienne en Jordanie en février 2015 après le massacre de 21 coptes. Crédit photo: REUTERS

Un Nigérian créé un réseau social pour lutter contre l'islamophobie

Avec ambition de favoriser la discussion entre croyants modérés.

Ces dernières semaines, le monde à connu une vague de sentiment anti-musulmans. Aux Etats-Unis, le candidat à la primaire républicaine Donald Trump a provoqué un tollé en soumettant l'idée de fermer temporairement les frontières américaines aux citoyens musulmans après l'attaque de San Bernardino. En France, également, de nombreux actes islamophobes ont éclaté après les attaques du 13 novembre à Paris. Et les exemples du même type sont nombreux à travers le globe.

A lire aussi: Pourquoi Boko Haram a perdu la bataille militaire mais pas la guerre

C'est pourquoi un jeune nigérian, Yusuf Hassan, basé au Royaume-Uni a choisi de créer un réseau sociale pour lutter contre l'islamophobie, comme le rapporte le site américain Quartz. Le nom du réseau social en question: Tutlub. Les utilisateurs de cette plateforme réservés aux musulmans peuvent y renseigner leur profil religieux pour entrer en contact selon leurs affiliations à tel ou tel courant de l'Islam.

"Notre travail et de fournir un médium pour les musulmans qui aiment poster et s'engager sur des contenus religieux, mais ne peuvent pas le faire à cause de la peur d'être labelisés comme islamistes", explique Hassan à Quartz. 

Le fondateur de Tutlub, qui avait déjà créé dans le passé plusieurs applications dédiés aux musulmans, notamment une webradio, espère que son réseau social permettra d'éviter la radicalisation de musulmans modérés par des fondamentalistes grâce à un plus grand échange entre croyants de divers horizons. Une noble mission.

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: En Gambie, une dictature vieille de 22 ans s'achève dans les urnes  Une télé marocaine maquille des femmes victimes de violences conjugales  Surprise, les mosquées marocaines s'engagent contre le changement climatique 

Internet

Internet

Comment la Côte d'Ivoire a démasqué les «brouteurs»

Comment la Côte d'Ivoire a démasqué les «brouteurs»

Internet

En Ouganda il y a du wifi gratuit, mais à condition d'aller sur les sites autorisés

En Ouganda il y a du wifi gratuit, mais à condition d'aller sur les sites autorisés

AFP

Gabon: internet partiellement rétabli

Gabon: internet partiellement rétabli

islam

Religion

Pourquoi les mots de Mohammed VI contre le djihadisme sont si précieux

Pourquoi les mots de Mohammed VI contre le djihadisme sont si précieux

Plage

En Algérie, le burkini est «une négociation entre la femme et la société»

En Algérie, le burkini est «une négociation entre la femme et la société»

terrorisme

«Un seul terroriste a tué 38 personnes à Sousse, un seul en a tué 84 à Nice»

«Un seul terroriste a tué 38 personnes à Sousse, un seul en a tué 84 à Nice»

musulmans

AFP

Mali: les mausolées de saints musulmans

Mali: les mausolées de saints musulmans

AFP

Nigeria: polémique sur les subventions aux pèlerins musulmans

Nigeria: polémique sur les subventions aux pèlerins musulmans

AFP

Les musulmans célèbrent la fin du ramadan malgré le choc des attentats

Les musulmans célèbrent la fin du ramadan malgré le choc des attentats