mis à jour le

Présidentielle centrafricaine: "pas question" de stopper le processus électoral selon le gouvernement

Le gouvernement centrafricain a affirmé mardi qu'il n'était "pas question" d'arrêter le processus électoral, alors qu'une vingtaine de candidats ont exigé son "arrêt" et dénoncé une "mascarade" à propos de la présidentielle du 30 décembre.

Plusieurs membres du gouvernement ont réagi à cette sortie, à commencer par le Premier ministre Mahamat Kamoun, qui a exhorté tous les candidats "à respecter (leurs) engagements dans l'intérêt supérieur de la nation". "Il n'est pas question (...) de stopper le processus électoral qui est lancé", a également asséné le ministre de l'Administration du territoire, Modibo Bachir Walidou, lors d'une conférence de presse à Bangui.

gouvernement

AFP

Retour de Bemba prévu mercredi en RDC, ses proches négocient avec le gouvernement

Retour de Bemba prévu mercredi en RDC, ses proches négocient avec le gouvernement

AFP

Maroc: le roi appelle son gouvernement

Maroc: le roi appelle son gouvernement

AFP

N'Djamena accuse Amnesty de "saper les efforts" du gouvernement tchadien

N'Djamena accuse Amnesty de "saper les efforts" du gouvernement tchadien

présidentielle

AFP

Au Mali, l'opposition rejette les résultats de la présidentielle

Au Mali, l'opposition rejette les résultats de la présidentielle

AFP

Mali: l'opposition rejette les résultats de la présidentielle et appelle

Mali: l'opposition rejette les résultats de la présidentielle et appelle

AFP

Présidentielle au Mali: le candidat de l'opposition rejette

Présidentielle au Mali: le candidat de l'opposition rejette