mis à jour le

Marion Maréchal-Le Pen, le 7 décembre 2015, à Marseille. Crédit photo: REUTERS/Jean-Paul Pelissier
Marion Maréchal-Le Pen, le 7 décembre 2015, à Marseille. Crédit photo: REUTERS/Jean-Paul Pelissier

Le curieux soutien d'un investisseur congolais à Marion Maréchal-Le Pen

La candidate du Front national aux élections régionales françaises en Paca a vanté le soutien d'un groupe congolais... très proche de son père.

Dans l'entre-deux tours des élections régionales françaises, la candidate du Front national en Provence-Alpes-Côte d'Azur, Marion Maréchal-Le Pen, a voulu sortir un argument massue contre son adversaire, Christian Estrosi, qui affirme qu'une arrivée du parti d'extrême droite à la tête de la région ferait fuir les entreprises.

La nièce de Marine le Pen a posté sur sa page Facebook une lettre écrite par l'un des responsables du groupe Congo Capital Entreprises SA, qui dit vouloir investir en Paca si le FN s'empare de la région et qui ajoute son «intention de se déplacer dès le lendemain de l’élection de Madame Marion Maréchal-Le Pen en territoire de Provence Alpes Côte d’Azur pour présenter des opportunités d’affaires représentant 3 milliards d’euros de business potentiels aux entreprises de la région».

En marge de cette lettre, Marion Maréchal-Le Pen indique:

«Le groupe Congo Capital Entreprises SA [est] convaincu de l'opportunité économique de la victoire du FN en Paca». Avant d'ajouter que cette «dynamique économique d'ouverture dans laquelle nous nous inscrivons permettra aux entreprises françaises de nouveaux débouchés», dont au Congo donc.

Le Groupe CONGO CAPITAL ENTREPRISES SA convaincu de l'opportunité économique de la victoire du Front national en...

Posté par Marion Maréchal-Le Pen sur mercredi 9 décembre 2015

Mais, derrière cette «offrande» congolaise, il y a un hic.

Selon le site d'informations Marsactu, le signataire de la lettre, un certain Innocent Dimi, siège au sein de la société Maréchal Associés, dirigée par Samuel Maréchal, le père de Marion, qui est installée à Brazaville et «conseille les institutionnels pour la mobilisation de ressources financières, la structuration de grands projets, l’accompagnement et le lobbying». Dans l'organigramme de la société, on trouve aussi Romain Maréchal, frère de Marion.

Marsactu ajoute que la compagnie Maréchal Associés a noué des liens étroits avec Congo Capital Entreprises SA, «pour avoir lancé avec cette dernière, «un fonds d'appui aux entreprises congolaises en 2014.».

«Pour la candidate frontiste sans cesse attaquée pour ses liens familiaux qui l’ont propulsé au devant de la scène politique nationale, cette publication à tout de la manipulation maladroite», conclut Marsactu.

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Le site de la commission électorale piraté au Ghana avant l'annonce des résultats  Les girafes, ces «gentils géants» menacés d'extinction  L'Angola nomme sa nouvelle autoroute Fidel-Castro, mauvaise idée 

France

AFP

Génocide: la peine du premier Rwandais condamné en France confirmée en appel

Génocide: la peine du premier Rwandais condamné en France confirmée en appel

AFP

RDC: la France suspend les adoptions

RDC: la France suspend les adoptions

AFP

Foot: match nul 0-0 entre la France et la Côte d'Ivoire

Foot: match nul 0-0 entre la France et la Côte d'Ivoire

Le Pen

Présidentielle française

Au Maghreb, on penche pour Hollande

Au Maghreb, on penche pour Hollande