mis à jour le

Kenya: un mort et environ 40 blessés dans une simulation d'attaque terroriste dans une université

Une membre du personnel et une quarantaine d'étudiants ont été blessés lundi dans une université de Nairobi, lors d'un exercice de sécurité impliquant une simulation d'attaque terroriste qui a provoqué un mouvement de panique, ont annoncé l'établissement et la police.

"Un membre du personnel", une femme de 33 ans, "est décédée de graves blessures à la tête", a indiqué dans la soirée Betty Ngala, directrice de la communication de l'université. Deux blessés étaient hospitalisés dans un état critique, selon un médecin d'un hôpital de Nairobi. La plupart des blessés souffrent de fractures aux membres après avoir sauté d'étages élevés, pris de panique.

AFP

Ses derniers articles: Le village natal de Mugabe en deuil de l'enfant du pays  Le monde compte plus de 40 millions d'esclaves  Niger: trois militants innocentés après une manifestation violente 

blessés

AFP

Cameroun: échauffourées

Cameroun: échauffourées

AFP

Maroc: un mort et deux blessés dans une fusillade

Maroc: un mort et deux blessés dans une fusillade

AFP

Manifestation au Niger: 23 policiers blessés

Manifestation au Niger: 23 policiers blessés

mort

AFP

Guinée: un mort lors de manifestations d'élèves contre la situation dans l'éducation

Guinée: un mort lors de manifestations d'élèves contre la situation dans l'éducation

AFP

Mugabe pour le rétablissement, dans les faits, de la peine de mort

Mugabe pour le rétablissement, dans les faits, de la peine de mort

AFP

Maroc: un an après la mort d'un vendeur de poisson, l'onde de choc continue

Maroc: un an après la mort d'un vendeur de poisson, l'onde de choc continue

terroriste

AFP

Burkina: nouveaux dispositifs sécuritaires après une récente attaque terroriste

Burkina: nouveaux dispositifs sécuritaires après une récente attaque terroriste

AFP

Attaque terroriste au Kenya: la version policière remise en cause par des ONG

Attaque terroriste au Kenya: la version policière remise en cause par des ONG

AFP

Côte d'Ivoire: deux soldats jugés pour l'attaque terroriste de Grand Bassam

Côte d'Ivoire: deux soldats jugés pour l'attaque terroriste de Grand Bassam